NOUVELLES
23/05/2016 01:22 EDT | Actualisé 24/05/2017 01:12 EDT

Yémen: le groupe Etat islamique revendique le double attentat d'Aden (communiqué)

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué lundi le double attentat qui a tué un peu plus tôt au moins 41 militaires à Aden, la grande ville du sud du Yémen.

Dans un communiqué mis en ligne, l'EI a précisé qu'un de ses kamikazes, identifié comme Abou Ali al-Adeni, avait actionné sa ceinture d'explosifs parmi des recrues de "l'armée des apostats", rassemblées près de la résidence du commandant de la base militaire Badr à Khor Maksar, "faisant plus de 30 morts et des dizaines de blessés".

Peu après, "la détonation d'un engin explosif à l'entrée de la base Badr a fait des morts et des blessés", ajoute le communiqué de l'EI.

Les deux attentats ont fait au moins 41 morts, selon un responsable de la sécurité, signalant aussi un grand nombre de blessés.

Il s'agit du deuxième attentat de l'EI contre les forces du gouvernement yéménite du président Abd Rabbo Mansour Hadi en moins de dix jours.

Le 15 mai, le groupe jihadiste avait revendiqué l'attentat suicide qui avait visé des dizaines de jeunes recrues de la police à Moukalla, chef-lieu du Hadramout (sud-est), faisant 41 morts et plus de 50 blessés.

Les jihadistes de l'EI et d'Al-Qaïda ont profité de la guerre qui oppose depuis mars 2015 les forces loyalistes aux rebelles chiites Houthis, alliés aux partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, pour intensifier leurs actions dans le sud et le sud-est du Yémen.

bur-kam/tm/ras/mer