NOUVELLES
23/05/2016 11:48 EDT | Actualisé 24/05/2017 01:12 EDT

Xavier Dolan de retour à Montréal après avoir remporté le Grand prix à Cannes

MONTRÉAL — Après avoir remporté le Grand prix du Festival de Cannes pour son film «Juste la fin du monde», le réalisateur québécois Xavier Dolan était de retour à Montréal lundi après-midi.

En point de presse à son arrivée à l'aéroport Montréal-Trudeau, il a dit avoir été très affecté par les critiques négatives qui sont sorties après la projection de presse, mercredi dernier.

Le jeune réalisateur a toutefois compris, dès la projection publique de jeudi, que son film avait «trouvé sa place» dans le coeur des spectateurs et, éventuellement, du jury.

Il a assuré ne pas avoir été déçu de ne pas avoir remporté la Palme d'or, mais plutôt d'avoir eu l'espoir, «pendant une fraction de seconde», qu'il serait le lauréat du plus grand honneur.

En plus d'avoir décroché le Grand prix — considéré comme la deuxième place du palmarès après la Palme d'or —, Xavier Dolan est reparti de la Croisette avec en poche le Prix du jury oecuménique.

Le réalisateur de 27 ans a ainsi marqué l'histoire en décrochant la plus haute distinction jamais remportée par un Québécois à Cannes.

En 1997, le cinéaste canadien Atom Egoyan avait également mis la main sur le Grand Prix et le Prix du jury oecuménique pour son long métrage «De beaux lendemains» («The Sweet Hereafter»).

«Juste la fin du monde» est une adaptation cinématographique de la pièce du dramaturge français Jean-Luc Lagarce, mort en 1995.

Le film, tourné à Laval, raconte l'histoire d'un homme qui retourne dans son village natal pour annoncer sa mort prochaine aux membres de sa famille.

Ce sixième long métrage de Xavier Dolan jouit d'une distribution prestigieuse. Les acteurs français Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Vincent Cassel, Léa Seydoux et Marion Cotillard s'y donnent la réplique.

Xavier Dolan est un habitué du Festival de Cannes. Le magazine français «Les Inrockuptibles» le présentait d'ailleurs par les termes «le boss de la Croisette» sur la page couverture de son dernier numéro.

Il faut dire que Xavier Dolan a remporté le prix du Jury à Cannes pour son film «Mommy» en 2014, ex-æquo avec «Adieu au langage» de Jean-Luc Godard. L'an dernier, il siégeait sur le jury.

Il avait fait sa première apparition à Cannes en 2009 alors qu'il présentait, à 20 ans, son premier film, «J'ai tué ma mère», à la Quinzaine des réalisateurs.

Puis, «Les Amours imaginaires» et «Laurence Anyways» avaient été retenus dans la section «Un certain regard», respectivement en 2010 et en 2012.

Xavier Dolan amorcera prochainement le tournage de son premier film en langue anglaise «The Death and Life of John F. Donovan», qui mettra en vedette les acteurs Kit Harington, Natalie Portman, Jessica Chastain et Bella Thorne.

«Juste la fin du monde» sortira sur les écrans à l'automne.