NOUVELLES
23/05/2016 11:28 EDT | Actualisé 24/05/2017 01:12 EDT

Les avironneurs canadiens toujours dans la course pour Rio

En terminant quatrièmes du repêchage, lundi, les Canadiens Julien Bahain, Pascal Lussier, Robert Gibson et Will Dean ont accédé à la finale de l'épreuve du quatre de couple à la qualification olympique finale d'aviron à Lucerne, en Suisse.

Le quatuor avait rendez-vous avec les équipes des États-Unis, de la Chine, de l'Italie et de la Norvège sur la ligne de départ de la course de repêchage. Seuls les quatre premiers bateaux accédaient à l'étape suivante.

Le Canada a parcouru la distance en 5 min 51 s 83/100, soit à 58 centièmes de seconde de la Chine (5:51,25), qui a obtenu le temps le plus rapide. Les États-Unis ont conclu en 2e place (5:51,28) et les Italiens au 3e rang 5:51,54).

« Nous avons appliqué notre plan de course. Nous sommes retournés à des fondamentaux. Nous avions besoin de cette course pour nous remettre en selle après une série mal négociée contre les Russes. Nous avons bien fait et maintenant nous pouvons construire dessus », a dit Bahain.

Mardi, les représentants du pays retrouveront leurs grands rivaux, les Russes Nikita Morgachev, Artem Kosov, Vladislav Ryabcev et Sergey Fedorovtsev. L'enjeu sera de taille pour toutes les équipes présentes en finale. Les deux premières nations se verront remettre un laissez-passer pour Rio dans cette catégorie.

« Dire que c'est dans la poche serait bien sûr mentir. Chaque équipage doit se dire que c'est possible à l'heure qu'il est. La réalité, c'est que seulement deux bateaux prendront le départ pour Rio. Les compteurs sont remis à zéro et nous ne sommes pas dans le mauvais wagon », a conclu Bahain.