NOUVELLES
23/05/2016 09:44 EDT | Actualisé 24/05/2017 01:12 EDT

Le rêve olympique de Caroline Veyre prend fin

Parmi les huit Canadiennes inscrites aux Championnats du monde de boxe féminine, à Astana, au Kazakhstan, seule Caroline Veyre pouvait encore espérer se tailler une place pour les Jeux olympiques de Rio.

Mais le rêve de la Montréalaise a pris fin lundi à la suite de son revers en huitièmes de finale des 60 kg contre la Française Estelle Mossely, quatrième tête de série.

Veyre, 27 ans, s'est inclinée 3-0 contre la médaillée de bronze des Championnats du monde 2014. Elle devait atteindre les demi-finales pour décrocher son billet pour Rio.

« Ce soir [lundi], j'étais prête à 100 %, tant physiquement que mentalement. J'avais une stratégie en tête, mais j'ai dû m'ajuster au milieu du combat. Elle était rapide, très active et démontrait de meilleures habiletés. J'ai tout essayé, mais elle a été une meilleure boxeuse. Je suis très fière de moi, je lui ai donné une bonne opposition, surtout à la fin du combat lorsque je me suis mise à l'attaquer. Je n'ai aucun regret. »

Il n'y aura donc que deux boxeuses canadiennes au Brésil, soit Arianne Fortin et Mandy Bujold. Fortin a subi la défaite dimanche à son second combat, sort réservé également à Bujold lundi, après avoir perdu 2-1 face à la Polonaise Sandra Drabik.

Des victoires pour Kali et Clavel

La journée a cependant été plus heureuse pour Sara Kali (-64 kg) et Kim Clavel (45-48 kg) qui ont accédé aux quarts de finale de leur catégorie respective.

Kali a vaincu la Nord-Coréenne Kyong Ok Pak 2-0.

« Mon but était de travailler toujours en combinaison d'au moins trois coups. Également, de toujours rester sur mes jambes et de la faire tourner quand j'étais dans les câbles pour reprendre le centre du ring. Elle était très forte physiquement, mais j'ai réussi à gérer. Je voulais aussi me faire respecter », a fait savoir la boxeuse de 24 ans.

Mardi, la Montréalaise se battra contre l'Ukrainienne Anna Lysenko.

Comme la catégorie de poids de Kali ne se retrouve pas aux Jeux olympiques, se rendre en quarts de finale aux mondiaux représente une étape importante.

« Ça implique une médaille de bronze et une étape de plus pour l'or! Mon but cette année est d'être sur le podium. Malheureusement, mon poids n'est pas à Rio. J'espère qu'il le sera pour le prochain cycle. Cette année, les Championnats du monde, ce sont mes Jeux olympiques à moi. »

De son côté, Clavel a signé une victoire de 2-1 contre la Roumaine Steluta Duta. En quarts de finale, mardi, la boxeuse de Crabtree aura rendez-vous avec la Nord-Coréenne Yong Gum U.

« C'était un combat très physique contre une fille classée troisième au monde et qui a déjà été championne du monde. J'ai dû aller puiser dans toute ma force de caractère et mon énergie. Duta est reconnue pour avoir une grosse force de frappe, mais j'ai su m'adapter en donnant des angles et en m'imposant » a dit l'athlète de 25 ans.