NOUVELLES
23/05/2016 06:08 EDT | Actualisé 24/05/2017 05:12 EDT

Le Lightning vient de l'arrière et l'emporte 4-3 face aux Penguins en surtemps (PHOTOS)

Matt Kincaid via Getty Images
PITTSBURGH, PA - MAY 22: Tyler Johnson #9 of the Tampa Bay Lightning celebrates with his teammates after scoring the game winning goal in overtime against Marc-Andre Fleury #29 of the Pittsburgh Penguins in Game Five of the Eastern Conference Final with a score of 4 to 3 during the 2016 NHL Stanley Cup Playoffs at Consol Energy Center on May 22, 2016 in Pittsburgh, Pennsylvania. (Photo by Matt Kincaid/Getty Images)

PITTSBURGH — Tyler Johnson a fait dévier le tir de Jason Garrison à 53 secondes du début de la prolongation et le Lightning de Tampa Bay a comblé deux déficits pour battre les Penguins de Pittsburgh 4-3, dimanche, et prendre les devants 3-2 dans la finale de l'Association de l'Est.

L'article se poursuit sous la galerie de photos.

Galerie photo Le Lightning l'emporte face aux Penguins - 22 mai 2016 Voyez les images

Garrison s'est amené sur le flanc gauche et a pris tout son temps pour décocher un tir qu'a dévié Johnson pour déjouer Marc-André Fleury, qui effectuait son premier départ des présentes séries.

«Je me battais devant le filet, a déclaré Johnson. J'ai vu Garrison prendre un tir, je croyais qu'il visait ma tête encore, donc je me suis tassé.»

Nikita Kucherov avait marqué avec 3:16 à écouler à la rencontre pour créer l'égalité. Alex Killorn et Kucherov, avec son premier de la rencontre, avaient auparavant touché la cible au deuxième engagement pour aider les visiteurs à combler un déficit de deux buts.

«Il est un gagnant, c'est ce que font les gagnants, a commenté l'entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper à propos de Johnson. Ils ne reculent devant rien.»

Brian Dumoulin, avec son premier des séries, et Patric Hornqvist avaient donné deux buts de priorité aux Penguins. Chris Kunitz a été l'autre marqueur de la troupe de Mike Sullivan, qui fera face à l'élimination mardi à Tampa.

Fleury, qui a cédé sur le premier tir de la prolongation, a terminé la rencontre avec 21 arrêts. Son vis-à-vis Andrei Vasilevskiy a repoussé 31 lancers.

De retour à son poste de partant pour la première fois en 52 jours, le gardien québécois semblait tout à fait prêt. Il a filé à toute allure vers son filet pour sa 100e participation à un match de séries et a été bon durant le match. Il a notamment volé un but à Johnson en deuxième période grâce à un grand écart. Il a aussi été aidé par ses coéquipiers, qui n'ont pas hésité à se jeter devant lui. Les Penguins ont bloqué 22 tirs et ont continué d'appliquer de la pression en territoire adverse.

«Je me suis déjà senti mieux dans un match, a dit Fleury. Malgré tout, j'ai beaucoup pratiqué, donc j'aurais dû être meilleur.»

Dumoulin a donné les devants aux Penguins avec moins d'une seconde à faire en première en s'emparant du retour de lancer de Bryan Rust, son premier but en plus de 17 mois. Ce filet a infusé de l'énergie aux locaux qui ont porté la marque à 2-0 à seulement 90 secondes du début de la deuxième.

Le Lightning, comme il l'a fait tout au long des séries, ne s'est cependant pas laissé abattre.

Killorn a réduit l'écart à un but à 13:15 de la deuxième avec un tir des poignets du cercle gauche si vif que la rondelle est sortie du filet immédiatement et que le jeu a continué quelques secondes avant que les officiels n'indiquent qu'il y avait but. Kucherov a créé l'égalité 70 secondes plus tard alors que la défensive des Penguins a été aspirée par Vladislav Namestnikov, qui a refilé le disque à Kucherov de l'autre côté.

Kunitz a redonné les devants aux Penguins sur une séquence orchestrée par Olli Maatta et Evgeni Malkin.

Le Lightning a une fois de plus créé l'égalité quelques secondes après avoir vu la rondelle frapper le poteau extérieur puis parcourir la ligne des buts sans toutefois la traverser. À peine 30 secondes plus tard, Kucherov s'est emparé de la rondelle derrière le filet et a complété le tourniquet pour jeter une douche d'eau froide sur les partisans des Penguins.

Johnson a mis la touche finale dès le début de la prolongation en enregistrant son septième du tournoi printanier.