NOUVELLES
22/05/2016 23:56 EDT | Actualisé 23/05/2017 01:12 EDT

La Grèce va évacuer mardi le camp d'Idomeni (TV)

La Grèce a l'intention d'évacuer mardi le camp surpeuplé de migrants d'Idomeni situé à la frontière avec la Macédoine, a rapporté lundi une télévision grecque.

Selon des sources policières, citées par la télévision grecque Mega, des renforts policiers ont été envoyés d'Athènes pour encadrer la relocalisation des quelque 8.500 migrants entassés dans ce camp sordide.

Une source policière a confirmé à l'AFP qu'une opération était en préparation sans pour autant confirmer qu'elle aurait lieu mardi.

Une autre source policière a expliqué que des renforts avaient été envoyés pour "prévenir les réactions d'une minorité de migrants qui pourraient réagir négativement" mais elle a refusé de confirmer qu'une évacuation par la force était imminente. "La majorité des migrants ne ferait aucune difficulté pour partir (...), des mesures supplémentaires ont été prises pour éviter de mauvaises surprises", a ajouté cette source.

Selon ce policier, il n'y aura pas d'évacuation totale du camp et les efforts pour déplacer les gens vers des structures plus organisées vont se poursuivre.

"Ces deux dernières semaines, il y a eu une évacuation +douce+, c'est-à-dire par la persuasion qui a permis le départ de 2.500 personnes et cela va continuer", a précisé ce policier.

Des milliers de réfugiés ont échoué dans ce camp situé à la frontière avec la Macédoine fermée début mars après le verrouillage de la "route des Balkans", voie empruntée auparavant pour gagner les pays du nord de l'Europe.

Depuis plusieurs semaines, des réfugiés ont tenté de forcer la frontière et ont eu à faire avec l'armée et la police macédoniennes. Le mois dernier, quelque 260 réfugiés avaient été blessés par des tirs de gaz lacrymogènes.

str-jph/rap/jh