NOUVELLES
23/05/2016 00:37 EDT | Actualisé 23/05/2017 01:12 EDT

La Grèce a franchi "une étape clé" avec l'adoption de nouvelles mesures de rigueur (Moscovici)

Le commissaire européen chargé des Affaires économiques, Pierre Moscovici, a assuré lundi que la Grèce avait franchi une "étape clé" en adoptant la veille de nouvelles mesures de rigueur, et il a plaidé pour un accord à Bruxelles sur le déblocage d'un nouveau prêt à Athènes.

"Une étape clé a été franchie (...) vers la conclusion de la première étape du programme grec", a expliqué le commissaire lors d'une conférence de presse à Paris. "J'espère et je souhaite un accord lors de l'Eurogroupe" de mardi à Bruxelles.

"Les conditions sont largement réunies", a ajouté M. Moscovici.

Les députés grecs ont adopté dimanche de nouvelles mesures de rigueur réclamées par ses créanciers comme condition pour le versement de la prochaine tranche de prêt, parmi elles un mécanisme de correction automatique en cas de dérapage budgétaire et des mesures supplémentaires pour accélérer les privatisations et augmenter les taxes indirectes.

Le texte de 7.000 pages avait déjà été adopté vendredi en commission parlementaire avec les seules voix de la majorité gouvernementale qui allie la gauche Syriza du Premier ministre Alexis Tsipras au petit parti souverainiste Anel.

arz/cb/rap