NOUVELLES
23/05/2016 01:54 EDT | Actualisé 24/05/2017 01:12 EDT

L'EI revendique les attentats dans les fiefs du régime en Syrie

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué lundi les attentats qui ont fait plus de 100 morts dans deux fiefs du régime syrien, selon l'agence Amaq liée à l'organisation ultraradicale.

"Des attaques menées par des combattants de l'Etat islamique ont frappé des rassemblement d'alaouites (communauté religieuse à laquelle appartient le président Bachar al-Assad) dans les villes de Tartous et de Jablé sur la côte syrienne", a indiqué l'agence.

Il s'agit des attentats les plus meurtriers dans ces deux localités depuis le début de la guerre il y a cinq ans, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ils ont fait, selon cette ONG, plus de 100 morts, en quasi-totalité des civils, dans sept explosions simultanées de kamikazes et de voitures piégées en début de matinée.

L'EI n'a pas de présence connue sur la côte syrienne, contrairement à son rival le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, qui combat le régime dans la province de Lattaquié. Mais l'organisation compte énormément sur ses cellules dormantes pour attaquer ses ennemis.

Les deux villes, à majorité alaouite, communauté minoritaire à laquelle appartient Bachar al-Assad, avaient été relativement épargnées par le conflit qui a fait au moins 270.000 morts dans le pays.

bur-ram/jri