Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le ministre israélien de la Défense quitte officiellement son poste

(FILES)--A picture taken on January 13, 2014 shows Israeli Defence Minister Moshe Yalon attending the state memorial service for former prime minister Ariel Sharon at the Knesset (the Israeli Parliament) in Jerusalem. Yaalon apologised on Januray 15, 2014, to US Secretary of State John Kerry after he accused the American of having an 'obsession' with Middle East peace, sparking a furious diplomatic row between the two allies. AFP PHOTO/GALI TIBBON        (Photo credit should read GALI TIBBON/AFP/Getty Images)
(FILES)--A picture taken on January 13, 2014 shows Israeli Defence Minister Moshe Yalon attending the state memorial service for former prime minister Ariel Sharon at the Knesset (the Israeli Parliament) in Jerusalem. Yaalon apologised on Januray 15, 2014, to US Secretary of State John Kerry after he accused the American of having an 'obsession' with Middle East peace, sparking a furious diplomatic row between the two allies. AFP PHOTO/GALI TIBBON (Photo credit should read GALI TIBBON/AFP/Getty Images)

JÉRUSALEM - Le ministre israélien de la Défense a officiellement démissionné, dimanche, au terme d'une semaine mouvementée sur le plan politique qui devrait permettre à un partisan de la ligne dure envers les Palestiniens d'hériter de cette fonction importante.

Après une brève cérémonie au quartier général de l'armée israélienne, Moshe Yaalon a salué les leaders militaires de l'État hébreu et a quitté les lieux.

Son départ laisse la voie libre à Avigdor Lieberman, le chef du parti nationaliste et religieux Israël Beiteinou. Durant ses quelque 30 ans en politique, M. Lieberman a adopté des positions intransigeantes à l'égard des Palestiniens et a exprimé du cynisme par rapport aux pourparlers de paix soutenus par la communauté internationale.

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou avait invité Avigdor Lieberman à se joindre à son gouvernement la semaine dernière.

Cette décision, qui visait à renforcer la majorité de M. Nétanyahou au Knesset, a poussé M. Yaalon, un ancien dirigeant militaire, à manifester son désaccord en démissionnant.

La nomination de M. Lieberman devrait être annoncée au cours des prochains jours.

VOIR AUSSI :

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.