NOUVELLES
21/05/2016 10:59 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Une personne a perdu la vie lors d'une manifestation violente au Chili

SANTIAGO, Chili — Une manifestation violente a éclaté au Chili, samedi, alors que la présidente Michelle Bachelet présentait son rapport sur l'état de la nation au Congrès.

Une personne serait morte d'asphyxie après que des manifestants masqués eurent allumé des feux dans une pharmacie et un supermarché à Valparaiso, la ville où se réunissaient les membres du Congrès chilien.

Des images à la télévision locale montraient de la fumée qui s'élevait à différents endroits dans la ville. Le porte-parole du gouvernement Marcelo Diaz a condamné la mort du manifestant au réseau de télévision TVN.

La manifestation avait commencé par une marche pacifique, mais les choses se sont corsées lorsque certains participants ont lancé des pierres aux policiers et des cocktails Molotov sur des édifices. Les policiers ont riposté avec du gaz lacrymogène et des jets d'eau à haute pression.

Dans son discours, samedi, Mme Bachelet a souligné tous les accomplissements de son administration, dont la réforme pour assurer la gratuité de l'éducation. Elle a qualifié ces changements comme un processus dans lequel «il n'est plus possible de revenir en arrière».