NOUVELLES
21/05/2016 10:01 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Tour d'Italie - 14e étape: déclarations

Steven Kruijswijk (NED/Lotto NL), maillot rose: "Je n'étais pas loin au classement et je rêvais de ce maillot rose. C'est mon sixième Giro et j'ai toujours aimé cette course. Si je peux gagner le Giro ? Il faut attendre le contre-la-montre demain (dimanche). Je suis en bonne condition. Nibali n'est pas loin, c'est lui qui reste le favori. Quand il a attaqué dans le dernier col, j'ai suivi et comme je sentais très bien, j'y suis allé franchement. Chaves est revenu et on a décidé d'y aller. Le contre-la-montre sera très différent du précédent. L'an dernier, j'ai perdu beaucoup de temps au début du Giro mais j'ai très bien terminé dans la troisième semaine. J'espère faire de même. Je me suis entraîné pendant trois semaines à Ténérife. J'ai à peu près la même force qu'en 2015 mais j'ai gagné en expérience."

Ilnur Zakarin (RUS/Katusha), 7e du général: "On n'a rien à se reprocher quand on s'est donné à cent pour cent. Je me sentais mieux que la veille et j'ai essayé de rester devant. Quand Nibali a attaqué dans le dernier col, j'ai été capable de répondre. Ensuite, j'ai fait de mon mieux. Je pense que j'étais capable de rester au niveau de Nibali mais j'ai dû m'arrêter pour changer de vélo. Après, j'ai chassé derrière Majka et Uran et je suis revenu sur eux mais l'écart était trop important par rapport à l'avant de la course. La lutte continue."

jm/adc