NOUVELLES
21/05/2016 16:00 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

MLS - New York City humilié à domicile

New York City a vécu un samedi cauchemardesque lors du derby de New York où il s'est incliné 7 à 0 face aux New York Red Bulls dans le cadre du Championnat nord-américain de football (MLS).

L'équipe entraînée par l'ancien international français Patrick Vieira restait sur une série de cinq matches sans défaite (trois victoires et deux nuls depuis fin avril) qui l'avait propulsé en tête de la conférence Est.

Mais elle a concédé un premier but dès la 3e minute par Dax McCarty, puis Bradley Wright-Phillips a réussi un doublé juste avant la fin de la première période (42 et 45+2).

Les supporteurs du NYCFC, déjà abattus, n'avaient encore rien vu: leur équipe a littéralement sombré en seconde période après un nouveau but de McCarty (4-0, 51), imité par Alex Muyl cinq minutes plus tard (5-0).

Même l'entrée en jeu à la 75e minute en remplacement d'Andrea Pirlo de l'ancien international anglais Frank Lampard, absent depuis le début de la saison, n'a pas réussi à stopper l'hémorragie.

City a encore encaissé deux buts de plus, par le biais de Gonzalo Veron (81) et de Gideon Baah (89) et a enregistré la plus lourde défaite de sa jeune histoire, égalant le record du Championnat MLS détenu par Dallas, humilié 8 à 1 par le Los Angeles Galaxy en 1998.

"C'était un mauvais match à tous les niveaux (...) On n'a pas répondu présent, on a été dominé dans tous les aspects du jeu", a regretté Vieira.

"Mais ce que j'ai dit aux joueurs dans les vestiaires, c'est qu'il ne fallait surtout pas remettre tout en question: nous n'étions pas une équipe parfaite avant ce match, nous ne sommes pas une équipe catastrophique après cette défaite. J'ai confiance dans mes joueurs, à eux d'oublier ce match et de rebondir", a poursuivi l'ancien milieu défensif d'Arsenal.

New York City conserve sa 2e place avec 17 points, à un point du leader Philadelphie qui a disputé deux matches de moins, mais se retrouve sous la menace des Red Bulls (3e, 16 pts).

Montréal (4e, 16 pts) peut repasser en tête en cas de succès face à Orlando samedi en fin de soirée.

jr/dar