NOUVELLES
21/05/2016 01:40 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Le Nigeria renforce la sécurité autour des installations pétrolières

Le président nigérian Muhammadu Buhari a ordonné le renforcement de la sécurité autour des installations pétrolières du sud du pays, après une recrudescence d'attaques menaçant selon lui l'économie du Nigeria.

"Nous devons prendre la situation très au sérieux dans le delta du Niger car cela menace notre économie", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec de hauts dirigeants du géant anglo-néerlandais Royal Dutch Shell.

"Je vous assure que tout sera fait pour protéger le personnel et les infrastructures pétrolières dans la région", a-t-il ajouté.

Royal Dutch Shell a subi ces derniers mois au Nigeria plusieurs attaques, perpétrées par le groupe d'activistes Niger Delta Avengers (NDA, les vengeurs du delta du Niger), qui milite pour une meilleure répartition des richesses dans cette région d'où provient la quasi-totalité du pétrole nigérian, premier producteur d'Afrique.

Selon un communiqué de la présidence nigériane, le chef d'état-major de la marine nigériane s'est vu confier la tâche de "réorganiser et renforcer les forces armées dans le delta du Niger pour qu'elles agissent efficacement contre la résurgence d'actes de sabotage visant les installations pétrolières".

Conséquence de ces attaques répétées, la production journalière du Nigeria, première économie d'Afrique, est passée de 1,9 million de barils/jour à 1,4 million de barils, selon le vice-président Yemi Osinbajo.

bur-phz/dab