NOUVELLES
21/05/2016 17:36 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

GB: Gordon Brown s'inquiète du message qu'enverrait un Brexit

L'ancien Premier ministre britannique Gordon Brown s'est inquiété samedi du message qu'une éventuelle sortie de son pays de l'Union européenne, le Brexit, enverrait au reste du monde.

"Si nous, les Britanniques, décidions de nous éloigner de nos plus proches voisins, de refuser de coopérer sur les sujets économiques et autres, vitaux pour notre avenir, de refuser aux jeunes la possibilité de faire des projets (...), quelle sorte de message enverrions-nous au monde sur le genre de monde que nous allons bâtir ?", a déclaré M. Brown lors d'un discours public à Londres.

"Par la force de nos efforts communs, nous pouvons accomplir plus de choses ensemble que nous ne pourrions jamais le faire seuls", a-t-il affirmé.

M. Brown, un travailliste, a été ministre des Finances de Tony Blair de 1997 à 2007 et Premier ministre de 2007 à 2010.

Les Britanniques vont décider par référendum le 23 juin si leur pays restera ou non membre de l'Union européenne. A un mois du scrutin, le camp du maintien dans l'UE devance nettement celui du Brexit (55% contre 45%), selon la moyenne des six derniers sondages réalisée par le site What UK Thinks.

Les grands argentiers du G7 ont eux aussi lancé une vigoureuse mise en garde samedi, à l'issue d'une réunion au Japon, contre le "choc" que représenterait selon eux un Brexit non seulement pour les Britanniques, mais aussi pour une économie mondiale déjà affaiblie.

Le ministre britannique des Finances, George Osborne, a prévenu qu'il serait "extrêmement difficile" au Royaume-Uni, en cas de Brexit, de négocier un nouvel accord commercial avec les pays de l'UE ainsi qu'avec les dizaines de pays non européens liés à Bruxelles par une entente spécifique.

rjm/mfp/jpa/plh