NOUVELLES
21/05/2016 01:45 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Euro 2016 - Portugal: Anthony Lopes à domicile

Recalé pour le Mondial-2014 au Brésil, le gardien portugais de l'Olympique Lyonnais Anthony Lopes tient cette fois sa sélection pour l'Euro-2016, en France son pays natal, où le Portugal jouera notamment à Lyon, contre la Hongrie, dans son habituel jardin du Parc OL.

"J'avais été très déçu de ne pas être à la Coupe du monde mais j'étais encore jeune. On est footballeur avec l'espoir de participer à ce type d'événements. Être à l'Euro était mon objectif cette saison. J'attendais avec impatience de découvrir cette grande compétition, surtout en France. C'est nouveau pour moi", se réjouit Lopes, titulaire à l'OL depuis 2013.

"Avoir la possibilité de jouer un match dans sa ville, devant sa famille, c'est quelque chose d'important pour moi, une motivation supplémentaire et je vais prendre tout ce qu'il y aura à prendre ce jour-là en espérant la victoire au bout", ajoute-t-il.

Né à Givors (Rhône), le joueur âgé de 25 ans est devenu, depuis l'arrivée de Fernando Santos à la tête de la sélection portugaise en 2014, la doublure de Rui Patricio (Sporting Portugal).

Retenu systématiquement depuis deux ans avec la Selecçao, il compte trois sélections honorées contre le Cap Vert, le Luxembourg et la Bulgarie mais "ne pense pas bouleverser la hiérarchie" à l'occasion de l'Euro. Même s'il pense "avoir progressé dans tous les domaines" et qu'un gardien "se doit avant tout d'être régulier", après avoir bien contribué à la bonne seconde moitié de saison de l'OL qui a arraché la 2e place de la Ligue 1.

- Objectif: 'victoire finale' -

"S'il y a la possibilité d'avoir du temps de jeu, ce sera encore mieux mais je serai derrière le titulaire et ça se passe bien avec les autres gardiens. Je vais acquérir de l'expérience. Nous avançons, nous avons un groupe uni. Pour l'instant, je ne joue pas mais j'espère pouvoir jouer à court terme", confie-t-il en assurant "ne pas être considéré comme un étranger" dans la sélection portugaise.

Dans l'équipe, ils sont d'ailleurs deux à être nés en France avec l'arrière latéral gauche de Lorient, Raphaël Guerreiro, convoité notamment par... Lyon.

Le portier lyonnais, dont la famille est originaire du nord du Portugal, et qui est lui-même plutôt supporteur de Braga, sait que la sélection portugaise sera soutenue par l'importante communauté lusitanienne vivant en France et par une partie de sa famille qui devrait faire le déplacement.

"Nous allons jouer pour tout un pays", s'enthousiasme-t-il. "D'autant que nous avons avec nous Cristiano Ronaldo, le meilleur joueur du monde. Ca aide", poursuit-il.

"Notre groupe est énorme et joue très bien au football. Il y a aussi un grain de folie qui permet de faire basculer les matches. Nous espérons, bien sûr, livrer un bel Euro et remporter la victoire finale, l'objectif de tout compétiteur", conclut Anthony Lopes, présent dans les sélections du Portugal depuis les U17.

fjt/ppy/yk/jcp

OL GROUPE