NOUVELLES
21/05/2016 11:31 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Euro-2016 - Pellegrini et Cseh, une longévité exceptionnelle

L'Italienne Federica Pellegrini et le Hongrois Laszlo Cseh ont encore été sacrés, samedi à Londres, après plus de dix ans passés au plus haut niveau, lors de l'Euro-2016 de natation.

Pellegrini, la diva italienne âgée de 28 ans, a décroché son 4e titre européen de suite sur le 200 m libre, une course qu'elle a fait sienne depuis son titre olympique en 2008 à Pékin.

La Transalpine n'a pas pris le départ le plus rapide et est restée fidèle à sa tactique en embuscade pour sortir son arme fatale: un retour de feu dans les derniers 50 mètres.

Elle s'est imposée en 1 min 56 sec 93, devant la Néerlandaise Femke Heemskerk (1:55.97), qui n'a pas réussi à contrer l'Italienne.

Pellegrini a remporté la 44e médaille internationale de sa carrière, la 26e en grand bassin. Elle compte désormais à son palmarès 12 grands titres.

Le Hongrois Cseh emballe lui aussi le compteur des médailles.

A 30 ans et pour la dernière année avant sa retraite, il s'est offert samedi sa 68e médaille internationale (grand et petit bassin), jeux Olympiques, championnats du monde et euros confondus.

Il s'est imposé sur 100 m papillon en 50 sec 86, devant le Polonais Konrad Czerniak (51.22) pour coiffer sa 13e couronne continentale en grand bassin.

- La Hongrie en tête -

"J'ai aussi battu le record nation de 0,01 sec. C'est cool. J'ai fait une bonne course mais j'ai beaucoup plus en moi pour les Jeux de Rio, sur cette épreuve et d'autres", a dit le Hongrois.

Sur ses 3 derniers rendez-vous internationaux, Cseh n'avait pas réussi à glaner l'or sur 100 m papillon, se contentant de l'argent aux Championnats du monde 2015 et 2013 et aux Championnats d'Europe 2014.

Le Polonais Radoslaw Kawecki a réussi à conserver son titre sur 200 m dos dans un chrono moyen (1:55.98), devant l'Israélien Yakov Yan Toumarkin (1:56.97).

"C'était une victoire facile. Le temps n'est pas très bon mais je suis satisfait de ma préparation pour les jeux Olympiques de Rio", a expliqué le Polonais, vice-champion du monde en 2015 et 2013.

La journée s'est conclu avec le relais 4x200 m libre messieurs, une épreuve qui a emporté le public et remportée par les Pays-Bas (7:07.82), devant la Belgique (7:08.28).

Alors que la compétition se termine dimanche, la Hongrie pointe en tête au tableau des médailles avec (15 médailles dont 8 en or), devant l'Italie (15 dont 5 en or) et la Grande-Bretagne (17 dont 5 en or).

sc/adc