NOUVELLES
21/05/2016 11:18 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

Chili: un mort dans une manifestation lors d'un discours de Mme Bachelet

Un vigile a été tué samedi dans des violences ayant éclaté au cours d'une manifestation à Valparaiso où la présidente du Chili Michelle Bachelet prononçait son discours annuel devant le Congrès, ont annoncé les autorités.

Les procureurs locaux ont indiqué que Eduardo Lara, un employé municipal qui gardait un bâtiment historique de la ville, avait péri dans un incendie qui a été "intentionnellement" allumé par des manifestants.

Les rues de Valparaiso, seconde ville du pays, ont été le théâtre d'affrontements entre certains manifestants et la police qui a fait usage de lances à eau et de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Des manifestants ont érigé des barricades et lancé des engins incendiaires.

Les responsables de l'incendie qui a provoqué la mort du vigile n'ont pas été identifiés, selon la police.

Mme Bachelet a condamné "la violence de ceux qui ne respectent pas la démocratie", a indiqué son cabinet sur Twitter.

"Rien ne peut justifier les actions dont nous avons été témoins aujourd'hui et qui ont entraîné la mort d'un travailleur innocent tué par ces délinquants qui s'infiltrent dans les manifestations civiques", a déclaré Marcelo Diaz, chef de cabinet de Mme Bachelet.

Le discours annuel du président du pays devant le Congrès chilien, qui siège à Valparaiso, est généralement l'occasion de manifestations dans cette ville.

Le discours de Mme Bachelet a porté sur les plans du gouvernement pour lutter contre le ralentissement de l'économie, la réforme de l'éducation et des sujets comme les violences domestiques dont sont victimes les femmes.

gfe/jm/ch/mr/fjb