NOUVELLES
21/05/2016 03:09 EDT | Actualisé 22/05/2017 01:12 EDT

C1/Atletico: Griezmann "parmi les trois meilleurs du monde", juge Simeone

Antoine Griezmann a atteint avec l'Atletico Madrid un niveau qui le place "parmi les trois meilleurs joueurs du monde", a estimé samedi son entraîneur Diego Simeone, saluant les "efforts" accomplis par l'attaquant français cette saison.

"Aujourd'hui, il est sûrement parmi les trois meilleurs joueurs du monde", a lancé le technicien argentin en conférence de presse lors d'une journée dédiée aux médias à une semaine de la finale de Ligue des champions face au Real Madrid.

Griezmann, meilleur buteur de l'Atletico cette saison avec 32 buts toutes compétitions confondues, a énormément progressé depuis son arrivée à l'Atletico en 2014 grâce à sa capacité d'écoute et de travail, a fait valoir Simeone.

"Du travail, beaucoup d'efforts, d'acceptation et d'écoute. Je crois que dans tous les domaines de la vie, l'important est d'écouter et de savoir exécuter. (Griezmann) a essayé de le faire, il s'est efforcé", a souligné l'exigeant entraîneur samedi matin.

- 'Qui aurait dit que je jouerais une finale?' -

Interrogé sur ces propos lors de son passage devant la presse à la mi-journée, Griezmann s'est dit flatté.

"C'est sympa, non? La vérité, c'est que j'essaie de donner le meilleur de moi-même à chaque match, à chaque entraînement. Mes partenaires et l'encadrement technique font tout pour que je joue à ce niveau-là et j'espère que ça va continuer", a déclaré le Français.

Griezmann a ajouté que disputer la finale de la Ligue des champions était un "rêve" pour lui depuis ses premiers pas sur un terrain de football.

"J'étais tout petit, je voulais juste jouer les mêmes actions ou marquer des buts comme ceux que je regardais à la télé. Qui aurait dit que je jouerais une finale de Ligue des champions? Grâce aux efforts et au travail du quotidien, je vais jouer une finale de Ligue des champions et un Euro" avec l'équipe de France, s'est-il réjoui.

"Jouer une finale de C1 c'est un rêve et un objectif, je suis très heureux", a-t-il poursuivi, disant ne pas ressentir de pression avant le grand rendez-vous du 28 mai à Milan.

"La pression? Non. Je sais qu'il y a beaucoup d'attente mais je ne me pose pas de questions, je n'y pense pas trop et c'est ce qui fait ma force. Je dois continuer comme d'habitude et ne pas me prendre la tête", a-t-il conclu.

Le Real Madrid et l'Atletico s'affrontent samedi prochain à Milan en finale de C1, pour une revanche de celle de l'édition de 2014, remportée par le club merengue face à son voisin "rojiblanco" (4-1 a.p.).

jed/jcp/ah