NOUVELLES
20/05/2016 12:27 EDT | Actualisé 20/05/2016 12:27 EDT

L'ex-maire de Boisbriand, Robert Poirier, écope de 18 mois de prison ferme

Robert Poirier, ancien maire de Boisbriand, a été condamné à une peine de 18 mois de prison ferme au palais de justice de Saint-Jérôme, vendredi. Il devra faire trois ans de probation par la suite.

Rappelons qu'au terme du premier procès relié aux enquêtes de l'UPAC sur le financement des partis municipaux par des firmes de génie-conseil, Robert Poirier avait été reconnu coupable de fraude, de complot pour fraude, d'abus de confiance et d'aide à l'abus de confiance.

Pour établir sa sentence, le juge a pris en considération le fait que Robert Poirier avait été le maître d'oeuvre des stratagèmes et qu'il ne manifestait pas de remords.

En septembre dernier, l'ancienne vice-présidente du groupe de génie-conseil Roche, France Michaud, avait été condamnée aux côtés de Robert Poirier.

Le juge avait alors souligné que la Couronne avait établi – hors de tout doute – que la Ville de Boisbriand s'était entendue avec des firmes de génie-conseil dans l'attribution de contrats des années 2000 à 2009.

La preuve avait démontré la fabrication de fausses factures et établi que l'ancien maire Poirier avait reçu des billets pour des événements sportifs et des spectacles.

« Il s'agissait essentiellement d'une preuve d'un stratagème de corruption et de collusion pour le partage des contrats à Boisbriand », avait déclaré la procureure de la Couronne, Brigitte Bélair.

Plus de détails à venir.

Avec les informations d'Anne Levasseur

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoConstruction: la (longue) marche vers une enquête Voyez les images