DIVERTISSEMENT
20/05/2016 05:50 EDT | Actualisé 20/05/2016 06:20 EDT

Kristen Stewart vue à l'aéroport de Los Angeles avec une possible nouvelle petite amie

CANNES, FRANCE - MAY 11:  American actress Kristen Steward attends the 'Cafe Society' premiere and the Opening Night Gala during the 69th annual Cannes Film Festival at the Palais des Festivals on May 11, 2016 in Cannes, France.  (Photo by Dominique Charriau/WireImage)
Dominique Charriau via Getty Images
CANNES, FRANCE - MAY 11: American actress Kristen Steward attends the 'Cafe Society' premiere and the Opening Night Gala during the 69th annual Cannes Film Festival at the Palais des Festivals on May 11, 2016 in Cannes, France. (Photo by Dominique Charriau/WireImage)

Il y a quelques mois, Kristen Stewart se promenait à Paris avec sa flamme de l’époque, la musicienne française SoKo (aussi connue sous le nom de Stephanie Sokolinski).

Mais jeudi dernier, l’actrice qui joue dans le plus récent film de Woody Allen, Café Society, a été vue donnant la main à son assistante personnelle, Alicia Cargile, qui (selon les rumeurs) serait aussi sa petite amie. La paire a quitté l’aéroport de Los Angeles ensemble. Les deux femmes n’en sont pas à leurs premiers potins, puisqu’elles ont déjà été liées en 2015.

kristen steward

L’actrice de 26 ans et Cargile ont aussi marché ensemble sur le tapis rouge du film American Honey au Festival de Cannes.

Stewart portait un chandail noir avec une jupe en cuir et des talons-aiguilles osés, alors que Cargile l’a joué détendu dans un complet tout noir avec des souliers Chanel. Ne sont-elles pas adorables?

kristen steward

Mais, ce n’est pas parce que Stewart a tenu la main de son assistante personnelle qu’on peut s’attendre à des déclarations sur sa relation pour bientôt.

KStew, de son petit surnom, a récemment fait taire les rumeurs sur son homosexualité dans une entrevue avec Variety, pour l'édition spéciale du magazine sur le Festival de Cannes, en disant qu’elle ne mettait aucune étiquette sur ses relations.

«Il y a une sorte d’acceptation qui est devenue vraiment endémique et cool», a dit l’actrice. «On n’a pas à savoir immédiatement comment se définir. Je devais avoir des réponses sur qui j’étais quand je grandissais. Je sentais cette étrange responsabilité, parce que je ne voulais pas montrer que j’avais peur. Mais rien n’avait l’air approprié. Alors je me disais "Merde, comment je peux définir ça? " Je ne vais pas le faire. En plus, je ne voulais pas badiner avec d’autres personnes. Je ne voulais pas être cet exemple: montrer que c’est trop facile. Je ne veux pas montrer à ces gens que c’est stupide d’éprouver des difficultés.»

VOIR AUSSI:


Galerie photo Festival de Cannes: le tapis rouge du 10e jour Voyez les images


Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter