NOUVELLES
20/05/2016 04:20 EDT

Île d'Anticosti: la Nation innue et des élus de la Minganie s'opposent en bloc

shutterstock

Des représentants de la nation innue et des élus de la région de la Minganie ont affirmé à l'unisson, vendredi, leur opposition à l'exploration et à l'exploitation d'hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Ils critiquent à la fois le gouvernement du Québec et l'entreprise Pétrolia, qui veut exploiter le potentiel énergétique dans la région.

Au cours d'une entrevue, le préfet de la Municipalité régionale de comté (MRC) de la Minganie, Luc Noël, a dénoncé avoir été peu consulté dans ce dossier, bien que les MRC soient censées être responsables du développement régional.

Les représentants critiquent surtout le projet pétrolier pour des raisons écologiques. Ils qualifient même de "bâclées" les études qui ont été menées à ce jour sur les répercussions sur le milieu marin et aviaire.

Ils affirment également que la méthode de la fracturation hydraulique les inquiète, parce qu'elle est moins connue et qu'on n'en connaît pas toutes les répercussions.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti Voyez les images