NOUVELLES
20/05/2016 04:22 EDT | Actualisé 20/05/2016 04:23 EDT

Feu à Fort McMurray : pas de reprise immédiate de la production de pétrole

Quelques jours seront nécessaires avant une reprise de la production de pétrole sur les principaux sites autour de Fort McMurray, dans l'ouest du Canada, même si le gigantesque feu de forêts a diminué d'intensité, a indiqué vendredi la cellule qui gère la crise.

Les importants sites de production des groupes canadiens Suncor et Syncrude, au nord de Fort McMurray, "demeurent sous un ordre d'évacuation" depuis le début de la semaine et "je ne vois pas comment cet ordre pourrait être levé tant que la qualité de l'air ne se sera pas stabilisée", a dit Shane Schreiber, un responsable de la cellule de crise de l'Alberta.

Outre l'évacuation de près de 100 000 personnes dans la région de Fort McMurray depuis le début du mois, le feu qui a fortement perturbé la production pétrolière, ne pose plus "de menace immédiate" pour les sites industriels, a toutefois précisé Chad Morrison, directeur du service d'incendie de l'Alberta, lors d'une conférence de presse.

A eux seuls, les pétroliers Suncor et Syncrude produisent plus de 750.000 barils de pétrole par jour juste au nord de Fort McMurray.

"Nous avons toujours des pompiers déployés à proximité des sites de sables bitumineux et des bases de vie" des compagnies, a précisé M. Morrison.

"Cela va prendre du temps avant que nous venions à bout de ce feu, mais compte tenu des conditions actuelles et du nombre de pompiers que nous avons sur place, il n'y a pas de menace immédiate" pour les installations.

Jeudi soir, la société canadienne Imperial Oil avait annoncé une reprise "limitée" de sa production au site Kearl, d'une capacité de près de 200.000 barils par jour. Ce site situé à 70 km au nord de Fort McMurray est exploité en partenariat avec ExxonMobil.

Avec l'arrivée d'un temps frais et plus humide, le feu, qui a dévasté plus de 5.000 km2 de forêts depuis le 1er mai, n'a pas progressé dans les dernières 24 heures, même si la pluie abondante se fait encore attendre, a souligné Chad Morrison.

Depuis plus de deux semaines, le feu a réduit d'environ 1,2 million de barils de pétrole par jour la production dans les sables bitumineux de l'Alberta.

VOIR AUSSI

Galerie photo Feux de forêt à Fort McMurray (mai 2016) Voyez les images