NOUVELLES
20/05/2016 01:29 EDT | Actualisé 20/05/2016 01:29 EDT

Espoir de pluie à Fort McMurray

Anadolu Agency via Getty Images
FORT MCMURRAY, CANADA - MAY 11 : Fire support crew extinguish a wildfire that erupted outside Fort McMurray, Alberta, Canada on May 11, 2016. Wildfire erupted on 3 May consuming 200 thousand hectares and destroying 90% of houses in Fort McMurray city. (Photo by Amru Salahuddien/Anadolu Agency/Getty Images)

De la pluie pourrait apporter un peu de répit aux pompiers de Fort McMurray en fin de semaine. Environnement Canada prévoit 40 % de possibilités d'averses samedi et dimanche. La dernière mise à jour des autorités en matinée vendredi indiquait que le brasier était maintenant d'une taille de 503 671 hectares, soit 5036 kilomètres carrés.

La « bête » n'est toujours pas maîtrisée et a maintenant franchi la frontière de la Saskatchewan, y brûlant 771 hectares.

La qualité de l'air à Fort McMurray est actuellement de 2, mais l'agent d'information des feux Travis Fairweather affirme que l'indice de qualité de l'air pourrait atteindre 7 aujourd'hui, ce qui présente un risque pour la santé.

Ces derniers jours, le feu se dirigeait vers l'est, en s'éloignant de Fort McMurray et des sables bitumineux, mais les vents pourraient changer vendredi et venir du nord-est et le pousser légèrement vers le sud-ouest. Selon les autorités, le feu ne devrait pas grandir beaucoup, en raison du temps plus frais et de la pluie.

Une épaisse fumée sur Edmonton

Jeudi, la ville d'Edmonton a été recouverte d'une épaisse fumée en après-midi. Vers 16 h jeudi, Environnement Canada a indiqué que la qualité de l'air pour la capitale avait atteint un indice de 7, ce qui est considéré comme posant un risque pour la santé. Dans un bulletin spécial sur la qualité de l'air, Environnement Canada précisait que la fumée venait du feu de forêt de Fort McMurray.

De 5 à 10 mm de pluie sont attendus vendredi à Edmonton.

La qualité de l'air reste mauvaise dans le nord-ouest de la Saskatchewan et le nord-est albertain. Environnement Canada a publié un bulletin spécial sur la qualité de l'air pour les régions suivantes :

  • La Loche
  • le parc provincial de Clearwater River
  • Buffalo Narrows
  • le lac Peter Pond
  • l'Île-à-la-Crosse et Beauval
  • Fort McMurray et Anzac
  • Fort MacKay

Jeudi, les secteurs de Lac La Biche et Cold Lake étaient aussi sous le coup du bulletin spécial, mais Environnement Canada indique sur son site que « les vents du nord et les températures plus fraîches ont entraîné une amélioration de la qualité de l'air dans les secteurs situés à l'écart des feux de forêt. La fumée devrait réduire la qualité de l'air encore une fois ce soir lorsque les vents faibliront. Une toux inhabituelle, l'irritation de la gorge, des maux de tête et l'essoufflement comptent parmi les symptômes possibles. Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, comme l'asthme, sont plus à risque ».

Levée de l'interdiction de feux à l'approche du long week-end

L'Alberta a levé l'interdiction de faire des feux sur une grande partie de la province à l'approche de la longue fin de semaine. L'interdiction demeure cependant en place pour toutes les régions au nord-est de la province, ce qui inclut la région de Wood Buffalo et Fort McMurray. Les foyers au propane, les poêles au propane ou au gaz et les barbecues extérieurs sont toujours autorisés, même dans les régions où l'interdiction de feux est toujours en vigueur.

Du mieux à Fort McMurray

Plus tôt cette semaine, la province a annoncé que l'électricité avait été rétablie à 90 % de la communauté et le gaz naturel à 75 %.

Mercredi, la province avait annoncé que les milliers d'évacués de Fort McMurray pourraient commencer à rentrer à la maison à compter du 1er juin si cinq conditions étaient remplies.

Conditions posées par la province

  • que le feu ne menace plus la ville
  • que les infrastructures essentielles, comme l'hôpital, soient réparées et puissent offrir un service de base
  • que les services d'urgence, comme les pompiers, la police et le 911 soient remis en service
  • que les zones dangereuses soient sécurisées
  • que le gouvernement local soit rétabli

« Il reste de nombreux dangers à Fort McMurray. Nous devons nous assurer que tout est sécuritaire avant de pouvoir assurer le retour sécuritaire des résidents », a lancé la première ministre Rachel Notley. Les évacués pourront retourner dans les quartiers les moins touchés d'abord et ensuite dans ceux ayant subi davantage de dégâts.

LIRE AUSSI:

» Les images satellites avant/après

» Les photos de la ville dévastée

» Un Albertain regarde sa maison brûler en direct sur son téléphone

» Une vidéo révèle l'angoissante fuite des résidants

» Ces cartes montrent toute l'ampleur du brasier

Voir aussi:

Galerie photo Feux de forêt à Fort McMurray (mai 2016) Voyez les images