NOUVELLES
19/05/2016 07:44 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

Russie: l'artiste Pavlenski condamné pour une protestation pro-ukrainienne

L'artiste russe Piotr Pavlenski a été condamné jeudi pour vandalisme, après avoir brûlé en 2014 des pneus à l'instar des manifestants anti-gouvernementaux en Ukraine, a rapporté l'agence publique russe Ria-Novosti.

Condamné à 16 mois de restriction de liberté, Piotr Pavlenski a toutefois été dispensé de peine, le délai de prescription étant passé, a précisé la juge du tribunal Preobrajenski de Moscou, citée par l'agence.

Coutumier des "performances" à message politique, Piotr Pavlenski, 32 ans, était poursuivi pour avoir brûlé des pneus à Saint-Pétersbourg en février 2014, en écho à ceux brûlés par les manifestants de la place Maïdan à Kiev, en Ukraine.

Le soulèvement pro-européen du Maïdan, débuté fin 2013, a abouti à la chute en février 2014 du président ukrainien prorusse Viktor Ianoukovitch, destitué après avoir fui en Russie.

M. Pavlenski est par ailleurs jugé actuellement pour avoir mis le feu aux portes du siège des services secrets russes (FSB, ex-KGB) à Moscou.

Accusé de "dégradation du patrimoine culturel", il risque jusqu'à trois ans de prison. L'artiste a en vain réclamé d'être inculpé pour "terrorisme".

En 2013, il s'était cloué, à travers la peau des testicules, sur les pavés de la place Rouge, face au Kremlin. En 2012, il s'était cousu la bouche en soutien aux jeunes femmes du groupe Pussy Riot, arrêtées puis condamnées à deux ans de prison pour une "prière punk" contre Vladimir Poutine à la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

am/mp/kat/lpt