NOUVELLES
19/05/2016 09:06 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

La sénatrice Pamela Wallin ne sera pas accusée au criminel, dit la GRC

OTTAWA — La sénatrice Pamela Wallin ne sera pas accusée au criminel en lien avec ses dépenses de voyage réclamées au Sénat, a annoncé jeudi la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

L'annonce a été faite par le commissaire adjoint de la GRC, Gilles Michaud, près de trois ans après que le corps policier a commencé à examiner les dépenses de la sénatrice saskatchewanaise et quelques semaines après qu'un juge a acquitté son collègue Mike Duffy de 31 chefs d'accusation au criminel.

La GRC avait ouvert un dossier sur la sénatrice en 2013, après qu'un examen de ses dépenses se fut conclu par un remboursement de quelque 150 000 $, incluant les intérêts, pour des réclamations jugées injustifiées par le Sénat.

Dans une déclaration, M. Michaud a indiqué qu'après avoir communiqué avec le procureur de la Couronne, la GRC a déterminé qu'aucune accusation ne serait déposée et que l'enquête était close.

Pamela Wallin, tout comme Mike Duffy et Patrick Brazeau, a été suspendue sans salaire du Sénat en novembre 2013 en lien avec ces dépenses.

L'ancien premier ministre Stephen Harper a nommé Mme Wallin au Sénat en 2009, mais elle a quitté le caucus conservateur dans la foulée du scandale des dépenses, en 2013.