NOUVELLES
19/05/2016 02:25 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

Extradition exceptionnelle par le Pakistan d'un suspect de meurtres au Royaume-Uni

Le Pakistan a extradé un homme mis en examen par la justice britannique pour un double meurtre, un exemple exceptionnel d'extradition entre les deux pays, ont indiqué des responsables jeudi.

Mohammad Zubair, de nationalité pakistanaise et britannique, doit comparaître devant un tribunal de Bradford, dans le nord de l'Angleterre, jeudi.

Il est poursuivi pour le meurtre en 2011 à Bradford d'Imran Khan, 27 ans, et d'Ahmedin Sayed Khyel, 35 ans. La presse britannique avait fait état d'un meurtre passionnel.

La police du West Yorkshire a remercié dans un communiqué de presse les autorités pakistanaises pour leur appui.

"Il s'agit de la première extradition d'une personne depuis le Pakistan vers le Royaume-Uni depuis plus de dix ans", a indiqué la police, précisant que M. Zubair était détenu au Pakistan depuis novembre 2013.

Un haut responsable au ministère pakistanais de l'Intérieur, a confirmé à l'AFP que M. Zubair, âgé de 31 ans au moment du crime, avait été "extradé très récemment".

Il n'y a pas d'accord d'extradition entre le Pakistan et le Royaume-Uni, son ancienne puissance coloniale, mais les deux pays ont intensifié leur coopération ces derniers mois pour résoudre des crimes notables.

Un porte-parole du ministère pakistanais de l'Intérieur a souligné que la signature d'un tel accord était une pierre d'achoppement de longue date, mais que l'actuel ministre Chaudhry Nisar Ali Khan a estimé que la manque d'accord "ne peut empêcher (...) l'extradition de suspects sur la base d'une coopération mutuelle".

ks/st/cnp/gde/pt