NOUVELLES
19/05/2016 05:44 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

Des malfaiteurs ciblent les migrants les plus vulnérables

BRUXELLES — Des malfaiteurs profitent de la marée de migrants qui défèrle sur l'Europe pour cibler certains des réfugiés les plus vulnérables, notamment des femmes et des enfants à des fins d'exploitation sexuelle, a prévenu jeudi l'Union européenne.

Les femmes et les filles nigérianes seraient particulièrement menacées.

Le rapport européen ajoute que les organisations criminelles ciblent les enfants, qui sont plus faciles à recruter et à remplacer. Les jeunes migrants sont rendus vulnérables par les vastes distances qu'ils doivent parfois franchir seuls.

Le rapport évoque aussi une «hausse inquiétante» du nombre de femmes et de filles nigérianes qui partent de Libye.

Le document révèle que, entre janvier et septembre 2015, ce sont plus de 4370 femmes et filles nigérianes qui ont pris le chemin de l'Europe, comparativement à seulement un millier pendant toute l'année précédente.

L'Organisation internationale pour les migrations dit qu'environ 80 pour cent d'entre elles pourraient être victimisées par les passeurs.