NOUVELLES
19/05/2016 05:45 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

Burkina: au moins 24 morts dans un accident entre un car et un camion

Au moins 24 personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi sur la route nationale 1 reliant la capitale Ouagadougou à Bobo-Dioulasso (deuxième ville à l'ouest) lors d'une collision entre un autocar et un camion, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale à Ouagadougou.

"Au moins 24 personnes ont été tuées et 36 blessées, dont 28 dans un état critique", a indiqué le gouvernement précisant qu'il s'agissait "des premières estimations".

Les autorités ont annoncé l'ouverture d'une enquête pour "déterminer les causes de l'accident et situer les responsabilités".

Selon les premiers éléments, le car d'une des principales compagnies de transport du pays reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso est entré en collision avec un camion en stationnement sur la RN1, 25 kilomètres après Boromo, ville située à 180 km de la capitale, vers minuit.

La semaine dernière un autre accident d'autocar dans la localité de Toécé, à 70 km au sud de Ouagadougou, avait fait au moins 15 morts et plus d'une trentaine de blessés.

En novembre 2008, une collision entre un autocar et un camion avait fait 72 morts dont de nombreux passagers ivoiriens dans cette même localité de Boromo, sur la route nationale reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, deuxième ville et capitale économique du pays.

Les accidents mortels de la route sont légion au Burkina Faso, un pays pauvre enclavé d'Afrique de l'Ouest. Selon les experts, ils sont souvent dus aux erreurs humaines, mais aussi au mauvais état des routes et des véhicules.

roh/pgf/dom