POLITIQUE
19/05/2016 09:38 EDT | Actualisé 19/05/2016 10:48 EDT

Après les révélations de Poëti, la sous-ministre aux Transports, Dominique Savoie, démissionne (VIDÉO)

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé jeudi la démission de la sous-ministre aux Transports, Dominique Savoie.

La veille, l’ex-ministre aux Transports, Robert Poëti, révélait dans un article du magazine L’Actualité de nombreuses irrégularités dans la gestion du MTQ.

On apprenait notamment que les professionnels en conformité de projets relèvent des directeurs mêmes qu’ils sont censés évaluer. De plus, la sous-ministre aurait conclu des contrats de gré à gré avec d’ex-employés du MTQ. Ces contrats étaient scindés en deux pour éviter d’aller en appel d’offres.

Mais c’est finalement la publication d’extraits de la lettre de démission d’une analyste embauchée par Robert Poëti pour revoir la gestion du MTQ qui a causé le départ de Dominique Savoie. On peut y lire que le MTQ lui a mis des bâtons dans les roues après le départ de Robert Poëti.

«Il est essentiel de conserver la confiance des citoyens envers les institutions», a souligné le premier ministre dans une mêlée de presse.

Philippe Couillard a indiqué que les révélations des derniers jours nécessitaient des gestes. «Ce n'est pas sain pour la société, il faut donc agir vigoureusement, ce qui est le cas», a-t-il dit.

Le ministre des Transports Jacques Daoust a quant à lui annoncé que son chef de cabinet quittera également son poste.

«Il est important que nous maintenions la confiance de la population envers les institutions politiques. Alors dans ce contexte-là, j'ai décidé de changer mon chef de cabinet aussi», a indiqué Jacques Daoust.

De plus, Philippe Couillard a annoncé la création prochaine d’un bureau d’inspecteur général au MTQ, «similaire à ce qui existe à Montréal», a-t-il souligné. Ce nouveau bureau nécessitera le dépôt d’un projet de loi.

Plus de détails suivront.

Avec La Presse Canadienne