NOUVELLES
19/05/2016 07:41 EDT | Actualisé 20/05/2017 01:12 EDT

Alanis Morissette dit avoir été flouée de 4 millions $ par son gestionnaire

La chanteuse canadienne Alanis Morissette a porté plainte contre son ancien gestionnaire de fortune qu'elle accuse de lui avoir soutiré 4,7 millions de dollars.

À l'insu de sa cliente, Jonathan Schwartz aurait entre 2010 et 2014 effectué 116 virements vers ses comptes, pour un montant total de 4 767 900 $.

Alanis Morissette, qui a connu la gloire dans les années 90 avec son album Jagged Little Pill, qui comprenait notamment les pièces à succès You Oughta KnowHand In My PocketYou LearnHead Over Feet et Ironic, affirme même que Schwartz lui aurait fait perdre un total de 15 millions $.

Il aurait laissé croire à la chanteuse que l'état de ses finances était « fantastique », alors que des transactions « vidaient son capital et auraient pu la conduire vers la ruine », affirme la Canadienne dans sa plainte déposée mardi à Los Angeles, où elle réside.

Alanis Morissette indique qu'elle souhaitait vivre à même son capital et qu'elle a informé son agent de ne pas toucher à ses investissements.

Elle aurait même refusé un « lucratif » contrat à Las Vegas après que le gestionnaire lui eut indiqué qu'elle n'avait pas besoin de ces revenus.

La plainte vise également la société financière pour laquelle travaillait Schwartz, GSO Business Management. Celle-ci a expliqué à l'Agence France-Presse que Schwartz menait un train de vie princier, s'offrant des vacances sur l'île de Bora Bora à 50 000 $ et engrangeant des dettes de 75 000 $ dans un casino aux Bahamas.

En 2014, Schwartz figurait sur la liste des 25 gestionnaires de fortune les plus puissants à Hollywood.

L'agente du chanteur montréalais Leonard Cohen, Kelley Lynch, avait été reconnue coupable d'une fraude de 5 millions en 2005 dans des circonstances similaires. Elle avait par la suite été condamnée à 18 mois de prison par une cour de Los Angeles pour harcèlement envers Cohen.