NOUVELLES
19/05/2016 00:19 EDT | Actualisé 19/05/2017 01:12 EDT

Afghanistan: un taliban infiltré dans la police tue huit de ses collègues (autorités)

Un taliban infiltré dans la police a abattu huit de ses collègues dans le sud de l'Afghanistan, une "attaque de l'intérieur" comme il s'en produit régulièrement au sein des forces de sécurité, a-t-on appris jeudi auprès des autorités locales.

L'attaque a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à un barrage où des policiers étaient en faction, dans la province instable de Zaboul, théâtre ces derniers mois de violents affrontements entre les forces du gouvernement de Kaboul, soutenu par les occidentaux, et les talibans.

"Le policier a ouvert le feu sur ses collègues. Huit d'entre eux sont morts", a déclaré à l'AFP Ghulam Jailani Farahi, chef-adjoint de la police provinciale. L'assaillant a ensuite pris la fuite en s'étant au préalable "emparé de toutes les armes entreposées au barrage", a ajouté M. Farahi.

Gul Islam Siyal, porte-parole du gouverneur de Zaboul, a confirmé ce bilan.

De leur côté, les rebelles talibans ont revendiqué l'attaque par la voix de Qari Yousuf Ahmadi, un porte-parole, qui a cependant affirmé qu'elle avait été menée par trois assaillants, et non un seul.

Les "attaques de l'intérieur" sont des opérations récurrentes au cours desquelles des talibans infiltrés au sein des forces de sécurité ouvrent le feu sur leurs collègues. En février, un taliban infiltré dans la police avait ainsi abattu cinq collègues dans la province de Kandahar.

Les "attaques de l'intérieur" étaient relativement fréquentes à l'époque de la mission de combat de l'Otan mais se sont raréfiées depuis fin 2014 et la mise en place d'une mission de conseil et de formation. Le nombre des militaires étrangers déployés en Afghanistan est alors tombé à 13.000.

str-mam/gde/cnp/ros