NOUVELLES
17/05/2016 12:36 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

Wall Street finit en nette baisse, gagnée par l'incertitude

Wall Street a nettement baissé mardi, poursuivant d'importantes fluctuations quotidiennes dans un marché incertain sur la direction à prendre, malgré les renseignements donnés par de nombreux indicateurs américains: le Dow Jones a perdu 1,02% et le Nasdaq 1,25%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 180,73 points à 17.529,98 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 59,73 points à 4.715,73 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 19,45 points, soit 0,94%, à 2.047,21 points.

"On dirait qu'il y a des opinions très différentes au sein du marché et cela se traduit par une grande instabilité d'un jour à l'autre", a estimé Jack Ablin, de BMO Private Bank.

Après un très mauvais début d'année, sur fond d'inquiétudes sur un ralentissement mondial, puis un rebond tout proche de niveaux historiquement élevés, à l'aide notable d'une reprise du marché pétrolier, Wall Street hésite depuis la fin avril.

"Ce qui est curieux, c'est que la Bourse n'a pas beaucoup évolué par rapport au mois dernier, mais elle bouge beaucoup au quotidien", a commenté M. Ablin, soulignant que Wall Street avait enregistré une nette baisse vendredi, un franc rebond lundi puis de nouveau un repli.

"Beaucoup d'investisseurs ne sont pas certains de la direction du marché et, pour le moment, cette incertitude les pousse largement à rester inactifs", a renchéri Michael James de Wedbush Securities.

L'actualité donnait pourtant du grain à moudre aux marchés, puisque les investisseurs ont digéré mardi de multiples statistiques aux Etats-Unis, dont des chiffres mitigés sur l'immobilier en avril.

Néanmoins, également pour le mois dernier, d'autres indicateurs étaient plus encourageants, comme un franc rebond de la production industrielle et une accélération de l'inflation au plus haut depuis trois ans.

"Les investisseurs prennent les bonnes nouvelles économiques comme de mauvaises nouvelles pour les investissements, car cela va encourager la Réserve fédérale (Fed) à relever plus franchement ses taux", a relativisé Jack Ablin.

Sur ce plan, les marchés attendent pour mercredi la publication des compte-rendus la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, fin avril, dans l'espoir d'y trouver des signes sur les intentions de la banque centrale américaine pour la suite de l'année.

Le marché obligataire hésitait. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 1,763% contre 1,754% lundi soir, et celui des bons à 30 ans baissait à 2,591% contre 2,595% auparavant.

jdy/jld/elc