NOUVELLES
17/05/2016 09:30 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

Tour d'Italie - Jungels "vraiment surpris" du maillot rose

Bob Jungels, le premier coureur du Luxembourg à revêtir le maillot rose depuis Charly Gaul (1959), s'est déclaré "vraiment surpris", mardi, à Sestola, au terme de la 10e étape.

"C'est la décision de Brambilla", a souligné le jeune Luxembourgeois (23 ans) à propos du sacrifice de son coéquipier italien, qui a travaillé pour lui alors qu'il était en tête du classement du Giro au départ de l'étape.

"Il a été super. Il a vu qu'il avait un peu de mal dans l'avant-dernière ascension. C'est une décision très particulière, rare dans l'histoire du cyclisme", a ajouté Jungels qui a remercié l'ensemble de son équipe.

"Je ne m'attendais pas du tout à ce maillot. Maintenant, tout ce qui arrive en plus sera du bonus", a estimé le coureur de l'équipe Etixx, une formation qu'il a rejoint à l'intersaison après avoir débuté en 2013 dans l'équipe RadioShack devenue Trek.

"Je vais essayer de le garder pendant quelques journées", a déclaré le champion du Luxembourg en titre, qui a déjà couru la Vuelta (2014, abandon) et le Tour de France (2015, 27e).

Dans ce Giro, Jungels s'était donné pour objectif le maillot blanc de meilleur jeune (25 ans et moins): "Je suis assez ambitieux mais je ne vais pas tirer des plans sur la comète, je commence par le maillot blanc. Je n'ai aucune pression de la part de l'équipe, c'est moi-même qui me mets la pression. Je ne fais pas de rêves exagérés, je verrai bien dans la haute montagne."

Pour l'anecdote, Gaul, surnommé "l'ange de la montagne", avait endossé pour la première fois le maillot rose lui aussi à l'âge de 23 ans. Mais c'était après un mémorable exploit, dans la tempête de neige balayant l'arrivée au Monte Bondone (8 juin 1956), à deux jours du terme du Giro qu'il allait remporter.

jm/adc