NOUVELLES
17/05/2016 07:25 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

Tour d'Italie - 10e étape: Ciccone vainqueur, Jungels en rose

Le jeune grimpeur italien Giulio Ciccone, 21 ans, a enlevé mardi à Sestola la 10e étape du Giro marquée par l'abandon de l'un des favoris, l'Espagnol Mikel Landa.

Le Luxembourgeois Bob Jungels a endossé le maillot rose après cette exigeante étape de moyenne montagne. Il est le premier coureur de son pays en tête du Tour d'Italie depuis plus d'un demi-siècle (Charly Gaul en 1959).

Ciccone, un néo-pro qui court pour l'équipe Bardiani, a distancé ses derniers compagnons (Pirazzi, Cunego) à 13 kilomètres de l'arrivée.

Sur la ligne, il a devancé le Russe Ivan Rovny de 42 secondes et le Colombien Darwin Atapuma de 1 min 20 sec.

L'Italien Gianluca Brambilla, qui portait le maillot rose, a été en difficulté dans l'avant-dernière ascension, un col classé en première catégorie; Il est revenu dans le groupe des favoris pour mener la chasse derrière le Costaricien Andrey Amador avant d'être distancé dans les 3 derniers kilomètres.

Brambilla a laissé son maillot à son coéquipier Bob Jungels, désormais premier au classement provisoire avec 26 secondes d'avance sur Amador. L'Espagnol Alejandro Valverde pointe à 50 secondes, à égalité de temps avec le Néerlandais Steven Kruijswijk, l'Italien Vincenzo Nibali à 52 secondes.

Landa, troisième du Giro l'an passé, a été lâché dès le premier col de cette étape de moyenne montagne. A la dérive, pointé à plus de six minutes malgré l'aide de deux équipiers (Nieve, Lopez), le Basque a abandonné au 65e kilomètre.

Son équipe Sky a expliqué ensuite que Landa, malade pendant la nuit précédente, souffrait d'une gastro-entérite virale.

Mercredi, la 11e étape longue de 227 kilomètres à partir de Modène traverse la plaine d'Emilie-Romagne pour rejoindre Asolo (Vénétie), avec un petit mur (2900 m à 7,8 %) situé au seuil des 20 derniers kilomètres.

jm/adc