NOUVELLES
17/05/2016 08:49 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

L'Organisation mondiale de la Santé s'inquiète de plus en plus du virus Zika

GENÈVE, Suisse — L'Organisation mondiale de la Santé s'inquiète de plus en plus du virus Zika mais ne recommande pas pour autant que soient reportés les Jeux olympiques de Rio de Janeiro, même si le Brésil est frappé de plein fouet par l'épidémie.

La chef de l'OMS, la docteure Margaret Chan, a déclaré aux médias mardi que plus l'agence onusienne en apprend au sujet du virus, plus elle s'inquiète. Elle compte néanmoins se rendre à Rio cet été.

Mme Chan a rappelé que le Zika circule depuis des décennies, mais que ce n'est que tout récemment qu'on a découvert qu'il peut causer des malformations congénitales graves.

L'OMS recommande aux olympiens et aux touristes de prendre les mesures appropriées pour éviter d'être piqués par le moustique qui propage la maladie. Elle ne voit toutefois pas pourquoi les Jeux — qui pourraient attirer 500 000 personnes — devraient être déplacés ou retardés.

La docteure Chan n'a toutefois rien dit au sujet des eaux extrêmement polluées que les rameurs, les navigateurs et certains nageurs devront affronter.

L'OMS suit constamment l'évolution du Zika et pourrait émettre de nouvelles recommandations au besoin.

Les Jeux de Rio se dérouleront du 5 au 21 août. Certains craignent que cela n'accélère la propagation du virus à travers le monde, quand des participants infectés rentreront chez eux.