NOUVELLES
17/05/2016 10:16 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

L'accrochage Hamilton/Rosberg, incident de course selon Prost

L'ancien champion du monde Alain Prost croit qu'il faut ranger l'accrochage entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg à Barcelone dans la catégorie des incidents de course. 

Prost sait de quoi il parle, ayant lui-même été impliqué dans des accrochages controversés avec le Brésilien Ayrton Senna, alors coéquipier et adversaire. 

« Au Grand Prix d'Espagne, on sait que celui qui passe en tête au premier tour est avantagé, note Alain Prost sur motorsport.com. On sait aussi que les départs sont plus difficiles à réussir cette saison, ce qui donne plus de pression. »

« Nico a réussi un très beau dépassement dans le premier virage, mais il a eu un problème au virage no 3, comme en témoigne son feu rouge arrière qui s'est allumé. Il a ralenti.

« Si vous êtes dans la position de Nico, vous tentez de protéger votre position, et c'est pour cela qu'il s'est déporté autant sur sa droite. Mais c'est permis par le règlement. »

Ici, il est bon de préciser que selon Mercedes-Benz, Nico Rosberg a oublié un réglage du moteur à faire sur son volant une fois installé sur la grille de départ.

Il aurait dû sélectionner « STRAT 3 », un réglage qui détermine la quantité d'essence que le moteur utilise, la quantité d'énergie électrique déployée et le niveau de récolte de l'énergie par le système de récupération d'énergie. Or, il a laissé le réglage « STRAT 12 », un mode d'économie d'énergie pour le tour de formation.

Il a réussi son départ, mais rapidement le moteur ne lui a pas donné toute la puissance électrique voulue au virage no 3, ce qui explique le feu rouge allumé, signal d'avertissement que le pilote est en mode d'économie d'énergie.

Hamilton a compris la situation et a cherché à en profiter, ce qu'a bien vu Alain Prost.

« Lewis a dû voir que Nico perdait de la vitesse et a tenté une manoeuvre au même moment, explique-t-il. La différence de vitesse était importante [NDLR : 17 km/h], et avec une roue dans l'herbe, il ne pouvait plus rien faire. »

« Il s'agit selon moi d'un incident de course, a conclu Prost. Il faut remercier Mercedes-Benz de laisser ses pilotes se battre en piste. »

Les essais de Barcelone

Nico Rosberg a fait le deuxième temps des essais privés de Barcelone, mardi. À bord de sa Mercedes-Benz, il a fait 116 tours du circuit Catalunya, et a enregistré un chrono de 1 min 23 s 337/1000.

À titre comparatif, Lewis Hamilton avait réussi la pole position du GP d'Espagne, samedi, en 1:22,000.

Mardi, seul Sebastian Vettel (Ferrari) a devancé Rosberg, de 117 millièmes de seconde, au terme de ses 103 tours de piste.

Résultats de la séance de mardi:

  1. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:23,220 (103 tours)
  2. Nico Rosberg (GER/Mercedes-Benz) 1:23,337 (116)
  3. Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) 1:23,753 (86)
  4. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:23,882 (96)
  5. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes-Benz) 1:24,297 (86)
  6. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull TAG Heuer) 1:24,307 (89)
  7. Alfonso Celis fils (MEX/Force India-Mercedes-Benz) 1:25,467 (99)
  8. Alex Lynn (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:26,071 (86)