NOUVELLES
17/05/2016 08:38 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

Europa League - Klopp: l'Espagne, "meilleur pays de football en ce moment"

L'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a estimé que l'Espagne était le "meilleur pays de football en ce moment", mais croit dans les qualités de son équipe pour "réaliser quelque chose de grand" face au double tenant du titre de l'Europa League, Séville, mercredi en finale à Bâle (Suisse) à 18h45 GMT.

Q: Vos supporters rêvent de la victoire en Europa League, pensez-vous pouvoir la leur apporter?

R: "On connaît nos supporters, on sait déjà à quel point ils veulent gagner cette compétition, ils nous l'ont déjà montré quand on jouait à domicile et quand ils ont voyagé à travers toute l'Europe pour nous supporter. Ca montre vraiment ce que c'est que ce club. On aimerait vraiment être l'équipe qui permettra à ce rêve de victoire de devenir réalité, mais c'est le football... Tout ce que je peux promettre, c'est qu'on fera tout, tout ce qu'on peut, mais ce sera un match ouvert. (...) Séville est une équipe très forte, qui joue très bien et mérite le respect. Mais une fois qu'on a dit ça, on dit aussi qu'on se sent prêt pour demain. Les principales menaces dans l'équipe de Séville? Il y en a beaucoup, je connais leurs noms mais je n'aime pas pointer du doigt, ca dépendra surtout de là où on laissera des faiblesses."

Q: Comment prépare-t-on un match comme celui de mercredi?

R: "Aussi normalement que possible. Les circonstances sont spéciales, c'est clair. On a beaucoup plus de sollicitations, depuis deux semaines tout le monde ne nous parle plus d'aucun match de Premier League mais uniquement de celui-là, tout le monde demande à avoir des places pour ce match. C'est une situation très spéciale donc le reste doit être aussi normal que possible. Quand nous avons eu la pression chez nous, à l'extérieur, mes joueurs ont tout le temps réalisé un job parfait donc pourquoi est-ce que ca devrait changer? Si je changeais ma préparation, ils pourraient se dire: +Oh, il pense qu'on n'est pas prêts...+ Je suis certain qu'ils sont prêts. On se sent bien, et je suis fier de prendre part à ce moment avec cette équipe. Je suis vraiment heureux qu'ils puissent montrer à quel point ils sont forts, et demain est une belle opportunité pour le faire et réaliser quelque chose de grand."

Q: Comment évaluez-vous les performances des clubs espagnols?

R: "L'Espagne est le meilleur pays de football en ce moment. C'est dû à une combinaison de plusieurs facteurs, des entraîneurs de bon niveau, un bon scouting (repérage), une bonne formation pour de nombreux joueurs... Bien sûr, le recrutement est plus facile parce que de nombreux joueurs sud-américains vont préférer aller en Espagne parce qu'on y parle la même langue. Après, c'est le boulot de tous les autres d'essayer d'atteindre ce même niveau, de devenir meilleur. Et puis l'Espagne n'est pas non plus le champion du monde en titre, c'est l'Allemagne. (...) Ca change tout le temps mais en ce moment c'est l'Espagne. J'espère que demain (mercredi) ça ne se verra pas trop."

Propos recueillis en conférence de presse

cda/adc