NOUVELLES
17/05/2016 06:34 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

C3 - Liverpool: la magie de Jürgen Klopp opère encore

Jürgen Klopp, le nouveau "gourou" de Liverpool après avoir été celui du Borussia Dortmund pendant sept ans, peut entrer dans l'histoire des Reds en étant le premier entraîneur à remporter une Coupe d'Europe sans avoir commencé la saison.

"C'est l'un des rares gars avec qui j'ai envie de discuter", a déclaré il y a peu Darren Clarke, l'entraîneur de l'équipe européenne de golf qui envisage de faire appel à lui comme coach mental lors de la Ryder Cup contre les USA cet été. "C'est une pile, une boule d'énergie qui peut contaminer son entourage. Pour motiver, il n'y a pas mieux".

Qui, à part l'Allemand déjanté de 48 ans, aurait pourtant cru, lorsqu'il est arrivé à Anfield début octobre que son équipe, disputerait la finale d'Europa League contre le FC Séville malgré sa 8e place seulement en Premier League?

Surtout que la fin de son aventure avec Dortmund quelques mois auparavant avait laissé apparaître des signes de lassitude et que le "Normal One", comme il s'est présenté lors de sa première conférence de presse à Liverpool, semblait désireux de prendre une année sabbatique complète.

Le bon air de Liverpool l'a pourtant revigoré et revoilà Klopp plus exubérant que jamais, en passe de rapprocher le club des rives de la Mersey d'un glorieux passé jauni.

Alors que Liverpool compte cinq C1 et trois C3 mais plus rien depuis une insipide Coupe de la Ligue en 2012, Klopp peut ainsi devenir le 6e entraîneur du club à lever une coupe d'Europe et rejoindre les Joe Fagan et Rafael Benitez, champions continentaux en 1984 et 2005 dès leur première saison.

- 'C'est une équipe de Klopp' -

Il aurait même pu dépoussiérer plus tôt l'armoire à trophées s'il avait remporté le 28 février la finale de la Coupe de la Ligue contre Manchester City (1-1, 1 t.a.b à 3).

"Juste avant, il nous a dit: +c'est la première finale d'une longue série que nous disputerons ensemble+, s'est souvenu cette semaine son ailier Adam Lallana. La façon dont il a dit ça, vous ne pouviez qu'y croire. Trois mois plus tard, cela se réalise. Cela montre sa confiance, ses certitudes et cela déteint sur les joueurs. Quels que soient les changements, quand vous voyez notre style de jeu, vous vous dites: +C'est une équipe de Klopp+".

Pour se retrouver en finale, Liverpool a franchi les obstacles comme autant de symboles: le grand rival Manchester United éliminé en 8e pour la première fois par un club anglais, "son" Dortmund en quart, et ensuite Villarreal en demi, un club espagnol qui en appelle peut-être un autre...

A titre personnel, Klopp essaiera de prendre sa revanche après s'être incliné face au Bayern en finale de la Ligue des champions en 2013.

"Séville a de l'expérience et sera prêt, c'est sûr, prévient-il. Mais cela ne leur garantit aucun avantage. Ils ont gagné les deux dernières C3? Cela ne signifie rien. C'est la première fois qu'ils nous affrontent et ça c'est un avantage pour nous parce qu'en ce moment, je pense qu'on est une équipe assez différente des autres. Et on va essayer de s'appuyer là-dessus".

cd/pgr/ah