NOUVELLES
17/05/2016 10:05 EDT | Actualisé 18/05/2017 01:12 EDT

Brexit: Varsovie craint pour les garanties dont jouissent ses citoyens en Grande-Bretagne

La Pologne appréhende, en cas de sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, la disparition des garanties européennes dont bénéficient quelque 800.000 de ses citoyens travaillant au Royaume-Uni, selon le numéro deux de la diplomatie polonaise Konrad Szymanski, chargé notamment des affaires européennes.

Varsovie estime aussi que, si le Brexit est rejeté par le référendum du 23 juin, il pourrait y avoir un réaménagement des relations de Londres avec l'UE et qu'il faudra, dans ce cas, veiller à préserver les droits des migrants européens, a indiqué le vice-ministre lors d'une rencontre avec des journalistes étrangers à Varsovie.

Si la Grande-Bretagne quitte l'Union, "les garanties européennes des droits sociaux des migrants disparaîtront, et on assistera à une perte d'équilibre au sein de l'UE et du marché commun européen", a-t-il ajouté, tout en observant que des garanties britanniques, qui sont réelles, resteraient en vigueur.

"On aura plus de protectionnisme commercial, et la tendance progressive à l'unification des droits sociaux des travailleurs dans l'UE, ainsi que la relation atlantique, avec les Etats-Unis, en sortiront affaiblies", a-t-il expliqué.

Le départ du Royaume-Uni "montrerait à d'autres pays qu'on peut régler ses problèmes en claquant la porte de l'UE et pourrait lancer un processus chaotique de désintégration de l'UE", a dit encore M. Szymanski.

Si le Brexit est évité, il faudra également aménager les relations avec le Royaume-Uni, "préserver les garanties pour les travailleurs migrants, assurer que la politique de la zone euro ne nuise pas aux membres de l'UE qui n'en font pas partie" comme la Pologne, a estimé le responsable.

via/bo/lpt