NOUVELLES
17/05/2016 11:43 EDT | Actualisé 17/05/2016 11:51 EDT

Une bagarre éclate au parlement sud-africain

RODGER BOSCH via Getty Images
Economic Freedom Fighters (EFF, in red) party members of parliament are physically removed from the South African parliament after repeatedly ignoring the instructions of the Speaker, on May 17, 2016, in Cape Town.A brutal fistfight broke out in the South African parliament on May 17 as security guards ejected opposition lawmakers in an ugly fracas that underlined heightened political tensions over Jacob Zuma's presidency. / AFP / RODGER BOSCH (Photo credit should read RODGER BOSCH/AFP/Getty Images)

Des parlementaires sud-africains qui chahutaient le président Jacob Zuma mardi se sont bagarrés avec les gardiens de sécurité qui ont voulu les expulser.

Les parlementaires de l'opposition ont été chassés après avoir déclaré que le président Zuma devrait démissionner pour corruption.

Ce n'est pas la première fois que ces parlementaires sont expulsés, mais cette confrontation compte parmi les plus sérieuses. Des portes de vitre ont notamment été fracassées dans la cohue.

M. Zuma a lancé un appel au dialogue politique après la bagarre.

En mars, la Cour constitutionnelle d'Afrique du Sud a tranché que M. Zuma n'a pas respecté la Constitution quand il a omis de rembourser quelque 20 millions de dollars américains en fonds publics utilisés pour rénover sa résidence secondaire.

VOIR AUSSI:

Galerie photo 10 choses à faire en Afrique du Sud Voyez les images