NOUVELLES
16/05/2016 06:13 EDT | Actualisé 16/05/2016 06:14 EDT

Une miss météo contrainte de se rhabiller en direct sur ordre des téléspectateurs (VIDÉO)

Les téléspectateurs de cette chaîne américaine ont semblé plus intéressés par la tenue de la miss météo que par ce qu'elle avait à dire. La présentatrice Liberté Chan était sur le point d'informer sur le temps à venir lorsqu'on lui a tendu un gilet à enfiler... sur ordre des téléspectateurs. La chaîne de télé a reçu plusieurs plaintes et critiques du public lorsque la jeune femme s'est présentée à l'antenne vêtue d'une robe noire à fines bretelles.

"Nous recevons beaucoup d'e-mails", a expliqué le présentateur de la chaîne d'info à la miss météo qui ne comprenait pas pourquoi on lui demandait de se couvrir, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article. Des téléspectateurs ont écrit à la chaîne pour se plaindre de la tenue "inappropriée" de la miss météo et la chaîne a reçu tant d'e-mails qu'elle a demandé à la jeune femme de se couvrir en mettant un gilet.

Et comme le dit le co-présentateur de l'émission, "tout le monde [avait] quelque chose à dire sur la robe" de Liberté Chan. Sur Twitter, les internautes se sont offusqué de la décision de la chaîne KTLA :

Alors KTLA a donné un pull à la présentatrice météo en direct parce que les téléspectateurs n'appréciaient pas sa robe ? Qu'est-ce qui cloche chez vous ?

Sa robe a-t-elle eu un impact si négatif sur le bulletin météo que vous avez ressenti le besoin d'envoyer un e-mail pour dire qu'elle ne vous plaisait pas ? Il y a des gens qui ont le temps pour ça ?

>

Wow KTLA ! Je n'ai pas non plus aimé sa robe mais vous n'aviez pas à lui demander de se couvrir en direct, comme ça. C'est si embarrassant.

Si Liberté Chan a fini par présenter son bulletin météo, elle a toutefois réagi sur sa page Facebook en postant une vidéo tournée après l'émission. La jeune femme y montre les tenues de ses collègues, dont on ne voit habituellement que le buste, et a fait découvrir à ceux qui la suivent sur les réseaux sociaux que les journalistes donnent, eux, les nouvelles en bermuda et en chaussettes.

Voir aussi: