DIVERTISSEMENT
15/05/2016 11:12 EDT

Le top 5 des moments forts du 18e Gala Les Olivier

Remerciements larmoyants ou hilarants, controverses, bévues, numéros réussis, prestations à couper le souffle... Voici le top 5 des moments forts du 18e Gala Les Olivier.

1. Un tapis rouge silencieux

Afin d'exprimer leur soutien à Mike Ward et Guy Nantel, dont le numéro jugé trop risqué a été retiré de la cérémonie, de nombreux humoristes, dont François Bellefeuille, Maxim Martin, Katherine Levac, Cathy Gauthier, Mariana Mazza, Simon-Olivier Fecteau, Stéphane Rousseau et Martin Matte, se sont présentés sur le tapis rouge en portant un masque de protection orné d'une croix.

2. François le Téméraire

Plutôt que de repousser le moment d'aborder la controverse entourant Mike Ward et Guy Nantel, le maître de cérémonie François Morency a décidé de sauter dedans à pieds joints. Il a commencé par une capsule vidéo dans laquelle on a pu le voir s'échiner pour obtenir l'aval des Noirs, des femmes, des musulmans, des aveugles et tutti quanti pour les textes qu'il avait écrits en prévision du gala. Il a poursuivi avec un monologue traditionnel durant lequel il s'est dit scandalisé qu'un assureur puisse imposer le retrait d'un numéro, affirmant que c'était comme si "Qualinet avait sacré le feu chez vous".

3. La victoire de Mike Ward

Ayant décidé de boycotter la cérémonie en raison de l'annulation de sa prestation, Mike Ward a tout de même réussi à mettre la main sur deux prix, dont le prestigieux Olivier de l'année, et à pousser un nombre impressionnant de ses collègues à porter le masque afin de lui témoigner leur soutien non seulement sur le tapis rouge, mais aussi sur scène au moment où la première récompense lui a été décernée. Comme quoi les absents n'ont pas toujours tort.

4. Comiques malgré eux

Cette catégorie non officielle présentée par Jean-René Dufort mettait cette année en vedette six politiciens qui, comme l'indique le titre, ont fait de l'humour bien malgré eux. Parmi les finalistes figuraient la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, pour son abus de l'expression "faire en sorte", le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, pour sa maîtrise douteuse de l'espagnol, et Sam Hamad pour sa contribution à la langue française avec sa "roue à trois boutons". La grande gagnante? Sophie Grégoire-Trudeau, "première dame et cantatrice", pour avoir poussé la chansonnette en pleine conférence de presse.

5. L'incontournable Gaby Gravel

Les fans de Like-moi! ont eu droit à tout un plaisir lors du gala lorsque Gaby Gravel, la célèbre maquilleuse et coach de vie de La Prairie, s'est pointée sur scène afin de remettre un prix. Sa présence en chair et en os aux côtés de François Morency avait été précédée par une capsule dans laquelle elle expliquait comment réaliser un maquillage permettant de "scorer" un humoriste aux Olivier.

Galerie photo Le tapis rouge du Gala Les Olivier 2016 Voyez les images
Galerie photo Les gagnants du Gala les Olivier 2016 Voyez les images