POLITIQUE
15/05/2016 03:10 EDT | Actualisé 16/05/2017 05:12 EDT

Réforme en éducation: Philippe Couillard fait son mea culpa

DRUMMONDVILLE, Qc — Le premier ministre Philippe Couillard a fait son mea culpa en éducation, dimanche, au terme du conseil général du Parti libéral à Drummondville.

Après avoir tenté depuis deux ans de réformer les structures dans le réseau scolaire, il y renonce et veut maintenant se concentrer sur la réussite scolaire des élèves.

Dans son discours final aux militants réunis dans un centre de congrès, le chef libéral a dit qu'il prendrait maintenant l'exemple des commissions scolaires anglophones, plutôt que de s'égarer dans des chicanes stériles sur les élections scolaires et les structures, selon ses propres mots. 

Philippe Couillard enterre donc pour de bon son projet de loi 86, qui visait à réformer la gouverne du réseau scolaire.

Il a dit que les commissions scolaires anglophones étaient la voie à suivre, avec leur taux de diplomation de 85 pour cent.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le Conseil des ministres de Philippe Couillard Voyez les images