NOUVELLES
13/05/2016 07:23 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

Numéro retiré aux Olivier : Guy Nantel ne la trouve pas drôle

Deux jours avant la tenue du Gala Les Olivier, le retrait d'un numéro sur le thème de la liberté d'expression préparé les humoristes Guy Nantel et Mike Ward fait beaucoup réagir.

Selon Guy Nantel, c'est le producteur et le diffuseur de l'événement qui auraient pris cette décision.

L'Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH) et Radio-Canada ont demandé au duo de créer un numéro sur la liberté d'expression, « mais paradoxalement, on s'est trouvés à être censuré sur un texte qui, au départ, dénonçait le fait que la censure brimait la liberté d'expression », explique Guy Nantel.

Le numéro de Guy Nantel et Mike Ward fait allusion à la Commission des droits de la personne et à certains groupes identifiables de la société, apprend-on dans un article du Journal de Montréal publié vendredi.

Selon l'humoriste, la compagnie d'assurance retenue par l'APIH a demandé le retrait du numéro du duo d'humoristes.

L'humoriste précise qu'ils ont écrit sept versions différentes du numéro « pour adoucir les choses ».

Pour Guy Nantel, la liberté d'expression au Canada est « très précieuse », et il estime « qu'on commence à ressembler plus à l'époque de Duplessis qu'à l'époque d'Yvon Deschamps ou de Rock et Belles Oreilles, qui ont bercé [son] enfance et le début de [son] âge adulte, et qui ont fait [de lui] l'humoriste [qu'il est] aujourd'hui ».

Sur les réseaux sociaux, un appel au boycottage du Gala Les Olivier a été lancé.

En 2013, avec son spectacle solo Corrompu : toute la vérité, rien que la vérité, Guy Nantel écorchait le système électoral, les électeurs et les politiciens, en s'inspirant de la commission Charbonneau.

Le diffuseur Radio-Canada et l'APIH n'ont pas encore réagi.

En 2015, la Commission des droits de la personne, au nom de la famille de Jérémy Gabriel, a poursuivi Mike Ward pour diffamation. Le numéro que présentait l'artiste et dans lequel il était question du petit Jérémy remonte à 2010. Les deux parties ont présenté leurs plaidoiries en février dernier.

Le Gala Les Olivier, animé François Morency, sera diffusé dimanche à compter de 19 h 30.