NOUVELLES
13/05/2016 02:02 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

Ligue de diamant/Shanghai: Envol attendu pour Lavillenie et Rudisha

En piste: à trois mois des jeux Olympiques de Rio, Renaud Lavillenie à la perche, et David Rudisha sur 800 m, deux des héros des JO-2012, lancent samedi leur saison à Shanghai, pour la 2e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme.

Alternance oblige, le premier rendez-vous du circuit majeur des meetings d'athlétisme, à Doha le 6 mai, ne comptait pas la perche masculine au programme. De quoi ronger son frein quelques jours supplémentaires pour le Français.

"Il y a un peu d'impatience", reconnaît le Français auprès de l'AFP. "C'est toujours un plaisir d'aller sur une compétition, il y a de l'envie. La saison a commencé il y a peu, je n'ai pas trop eu le temps de m'agacer mais il ne faudrait pas deux semaines de plus d'attente", souligne le recordman du monde.

Il y a deux ans, après sa saison en salle éblouissante ponctuée de la nouvelle marque mondiale (6,16 m), Lavillenie avait déjà débuté la saison estivale à Shanghai avec une victoire et une barre à 5,92 m.

Le Français espère simplement revivre le même scénario pour lancer l'objectif Rio (5-21 août).

"Comme toujours je sauterai sur 16 foulées (au lieu de 20 quand il est en pleine forme) et en espérant de bonnes conditions, j'ai en tête de faire 5,90 m. Mais le premier objectif est de prendre les 10 pts de la victoire et ensuite de voir la performance, qui peut aussi osciller entre 5,70 et 5,90".

La Chine ne constitue pas forcément le meilleur souvenir pour Lavillenie, battu en août dernier aux Mondiaux de Pékin (3e).

Son tombeur, le Canadien Shawn Barber, sera de la partie. De quoi avoir un avant-goût de la grande joute brésilienne ?

"Pas vraiment. Tu ne sais pas comment chacun s'est préparé, ce sera plutôt à partir de mi-juin qu'on pourra commencer à tirer des conclusions", estime Lavillenie.

Durant l'hiver, Lavillenie a de toute façon déjà pris une belle revanche en étant sacré champion du monde en salle, en mars à Portland, pendant que Barber échouait à la 4e place.

Pour le Kényan David Rudisha également, Shanghai ne sera qu'une première étape.

L'élégant Kényan, recordman du monde du 800 m (1:40.91), est très attendu. Rudisha a déjà couru cette saison. Mais c'était en mars, à Melbourne en Australie.

Depuis, repos et entraînements se sont succédé et Rudisha vient en Chine avec un objectif en tête: moins de 1 minute 44 secondes. "Je pense que je peux courir quelque chose comme 1 min 43 sec 50/100e et peut-être établir la meilleure performance mondiale de la saison. Ca serait une bonne performance pour moi", a-t-il déclaré.

Pour le moment, c'est son compatriote Nicholas Kiplangat Kipkoech qui tient le haut des chronos avec 1 min 43 sec 37/100e, établi le 29 avril dernier à Nairobi.

Dans la semaine, Shanghai a enregistré le forfait de la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, touchée à un orteil.

Mais le sprint sera malgré tout à l'honneur, avec l'Américain Justin Gatlin sur 100 m, qui espère briser la barre des 10 secondes pour la première fois de la saison.

fbr/cto