BIEN-ÊTRE
13/05/2016 07:46 EDT | Actualisé 13/05/2016 07:47 EDT

La technologie d'une firme torontoise utilisée pour une chirurgie sur un rhinocéros

Radio-Canada.ca

Une technologie médicale d'une firme de Barrie, au nord de Toronto, a été utilisée pour une chirurgie sur un rhinocéros, appelé Hope (iThemba en zoulou), brutalisé par des braconniers en Afrique du Sud, l'été dernier.

Ces derniers avaient laissé la femelle au bord de la mort après l'avoir endormie pour lui retirer violemment ses cornes, afin de les revendre illégalement.

L'animal subira une autre opération de reconstruction faciale plus tard ce mois-ci pour aider à fermer sa blessure aux sinus.

Grâce à de l'équipement mis au point par la compagnie ontarienne Southmedic, les vétérinaires ont déjà installé des élastiques médicaux visant à retenir ensemble les deux côtés de la peau du rhinocéros, comme s'il s'agissait de lacets.

Nous savons que ça marche pour la peau d'une personne. Nous espérons que ça fonctionnera aussi sur la peau du rhinocéros.

Genna Woodrow, gestionnaire de Southmedic

Dans le cas d'une personne, les élastiques sont réajustés fréquemment. Mais pour Hope, les vétérinaires ont dû les couvrir d'un pansement pour éviter que l'animal ne souille la plaie.

Déjà une partie de l'une des cornes a repoussé, un « miracle », affirme Chris du Plessis de la firme Surgitech, le distributeur sud-africain de Southmedic.

L'Afrique du Sud est le pays qui compte le plus de rhinocéros au monde. Son gouvernement a peiné au cours des dernières années à arrêter les braconniers qui cherchent à gagner beaucoup d'argent en vendant illégalement les cornes de ces animaux en Asie, où certaines personnes y voient un remède médical.

Voir aussi:

Les 10 vidéos d'animaux les plus virales de 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter