NOUVELLES
13/05/2016 07:22 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

La FIFA procède à un contrôle antidopage improviste d'un club de soccer russe

MÉXICO — Les inspecteurs antidopage de la FIFA sont arrivés à l'improviste, jeudi, afin de recueillir les échantillons d'une équipe de soccer russe, le Rostov FC, au milieu de soupçons d'utilisation de meldonium lors de son étonnant parcours dans la course au championnat de la ligue.

Le responsable médical de la FIFA, Jiri Dvorak, a révélé à l'Associated Press que l'équipe de Rostov a été testée après avoir défait le Dynamo de Moscou 3-1, ce qui lui a permis de se rapprocher à deux points du meneur du championnat, le CSKA Moscou.

Le club de Rostov est demeuré in extremis en première division de Russie l'année dernière et il a suscité l'étonnement en étant impliqué dans la course au championnat cette saison.

Dvorak a précisé que le club, détenu par le gouvernement régional du sud de la Russie, avait bien coopéré avec l'équipe d'inspecteurs.

«Nous avons testé toute l'équipe, les 11 joueurs qui étaient dans la formation partante», a déclaré Dvorak au congrès de la FIFA à Mexico peu après l'exécution des contrôles dans la capitale russe.

«Toute la procédure a duré deux heures. C'est fait et les échantillons seront testés dans l'un des laboratoires accrédités en Europe.»

L'Agence mondiale antidopage a interdit le meldonium, le 1er janvier. Plus de 170 contrôles positifs ont été enregistrés dans divers sports et pays — dont plusieurs en Russie — depuis que la substance a été interdite.

Le médicament, fabriqué en Lettonie, qui est généralement prescrit pour les problèmes cardiaques, a été largement utilisé comme un supplément par les athlètes d'Europe de l'Est. Il permet d'augmenter le flux sanguin, ce qui améliore la capacité à l'effort en fournissant plus d'oxygène aux muscles.

«Il y avait des rumeurs dans les médias à propos du meldonium et selon lesquelles Rostov commande du meldonium, a déclaré Dvorak. Je ne peux me prononcer si tout cela est vrai. Nous ne prêtons pas attention à toutes les rumeurs mais, compte tenu de la situation actuelle avec le meldonium, nous avons pensé que c'était la bonne chose à faire.»

Le cas le plus médiatisé implique Maria Sharapova, qui a annoncé qu'elle avait échoué un contrôle aux Internationaux d'Australie en janvier.

Sept des 11 joueurs partants de Rostov, jeudi, étaient nés en Russie.

L'entraîneur-adjoint de Rostov, Vitaly Kafanov, a mentionné au quotidien Sport Express qu'il ne «croit pas que les gars ont pris des substances interdites.

«Nous n'avons pas d'argent pour de simples médicaments», a ajouté Kafanov, faisant allusion aux récents problèmes financiers du club.