NOUVELLES
13/05/2016 08:31 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

La doyenne de l'humanité s'éteint à 116 ans

NEW YORK — La doyenne de l'humanité, l'Américaine Susannah Mushatt Jones, s'est éteinte à New York à l'âge de 116 ans.

Mme Jones est décédée jeudi soir dans une résidence pour aînés de Brooklyn où elle habitait depuis plus de 30 ans. Sa santé était défaillante depuis une dizaine de jours.

Mme Jones était née sur une petite ferme de l'Alabama en 1899. Elle n'a jamais eu d'enfants et n'a été mariée que pendant quelques années.

Des proches avaient raconté l'an dernier qu'elle attribuait sa longévité à son amour de la famille et à sa générosité envers les autres.

Une fois installée à New York, elle s'est impliquée dans la création d'un fonds qui permettait aux jeunes Noires de fréquenter l'université. Elle a aussi participé aux «patrouilles citoyennes» de sa résidence jusqu'à l'âge de 106 ans.

La doyenne de l'humanité est maintenant l'Italienne Emma Morano, qui est elle aussi âgée de 116 ans mais qui était quelques mois plus jeune que Mme Jones. Elle serait la dernière humaine née dans les années 1800.

Mme Morano habite le village montagneux de Verbania, dans le nord du pays. Les journalistes qui s'y sont rendus vendredi ont dû attendre la fin de sa sieste pour la rencontrer. Mme Morano habite un appartement d'une seule pièce qu'elle ne quitte plus, grâce à l'aide d'une bonne et deux nièces âgées.

Mme Morano a expliqué à l'Associated Press l'an dernier qu'elle attribue sa longévité à son alimentation particulière: des oeufs crus chaque jour. Elle consommerait maintenant deux oeufs crus et 150 grammes de viande rouge non cuite chaque jour, après un épisode d'anémie.

Son médecin croit plutôt à l'impact de facteurs génétiques combinés à son attitude positive.

Mme Morano est en bonne santé depuis plusieurs années. Des gérontologues de l'Université de Milan les étudient, elle et quelques autres Italiens âgés de plus de 105 ans, pour tenter de percer le secret de leur longue vie.