NOUVELLES
13/05/2016 08:15 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

Espagne/FC Barcelone - Luis Enrique: "Nous allons souffrir"

Le FC Barcelone peut remporter son 24e titre de champion d'Espagne en cas de victoire à Grenade samedi lors de la 38e et dernière journée mais l'entraîneur barcelonais Luis Enrique a dit vendredi s'attendre à "souffrir" face à une équipe "complètement libérée".

Q: Vous êtes à 90 minutes du sacre. Comment abordez-vous cette rencontre ?

R: "Ce sera un match difficile du fait de la tension de la dernière journée. Nous dépendons de nous-mêmes et nous aborderons cette rencontre de la même manière que les 37 précédentes. Nous nous concentrons sur le terrain et les phases de jeu que nous souhaitons dominer. Evidemment, ouvrir le score nous renforcerait mais en football on ne sait jamais ce qui peut se passer. Ce sera difficile mais nous avons beaucoup d'espoir et d'envie de conquérir ce titre."

Q: Ressentez-vous la pression à l'heure de conclure ?

R: "Sur cet aspect, nous sommes une équipe plus atypique que d'autres. Ces joueurs ont gagné beaucoup de choses en club et en sélection et ils sont habitués à ce type de vicissitudes. Le rendez-vous est alléchant et intéressant. Il faut savoir qu'à certains moments du match, nous allons souffrir, mais c'est normal quand on joue à l'extérieur."

Q: Grenade a déjà assuré son maintien et n'a plus rien à jouer samedi. Est-ce une garantie pour vous ?

R: "En football les deux théories existent, la positive et la négative. La même chose est arrivée à l'Atletico contre Levante (défaite 2-1 contre une équipe déjà reléguée, NDLR). Vous auriez tous parié que l'Atletico allait gagner facilement, mais Levante s'est imposé. En football tout est possible et nous allons affronter une équipe de Grenade complètement libérée, sans aucune pression."

Q: Méconnaissable en avril avec trois défaites consécutives en Liga, le Barça a-t-il suffisamment récupéré pour décrocher le titre ?

R: "J'ai eu de très bonnes sensations pendant toute la saison. Nous avons joué plus ou moins bien mais cela fait partie d'une saison de football. L'équipe a récupéré depuis plusieurs semaines son niveau habituel (...). Le titre de Liga est le titre qui récompense le niveau affiché toute la saison. Cette Liga s'est avérée très difficile au vu du niveau de ses participants. C'est sans aucun doute le championnat le plus difficile d'Europe."

Propos recueillis en conférence de presse.

jed/yk