NOUVELLES
13/05/2016 08:56 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

CSIO La Baule/Coupe des nations: les Pays-Bas s'imposent en version réservistes

Les Pays-Bas, en version réservistes, ont remporté vendredi la Coupe des nations de saut d'obstacles de La Baule, avec un point de pénalité au terme des deux manches, devant les États-Unis (4 pts) et la France (5 pts).

La Baule ouvrait exceptionnellement la saison à 12 semaines des JO de Rio, après que l'étape de Lummen, en Belgique, eut été annulée fin avril en raison de pluies exceptionnelles qui avaient rendu le terrain impraticable.

Au sein du quatuor victorieux, on retrouve un seul champion du monde 2014 et d'Europe 2015, Jur Vrieling, mais sur un autre cheval qu'à Caen et Aix-la-Chapelle.

"C'était d'ailleurs la première Coupe des nations pour Glasgow (issu du stud-belge BWP)", a précisé Vrieling.

"J'ai pas mal de couples compétitifs et il y a encore beaucoup de compétitions à venir. Quand on a le choix, c'est parfois plus compliqué", a souligné le sélectionneur des +Oranje+, Rob Ehrens.

Aux titulaires, dont le double champion du monde Jeroen Dudbbeldam, qui devrait retrouver l'équipe dans deux semaines à Rome, comme aux remplaçants, M. Ehrens ne pardonne rien.

Le responsable a ainsi piqué une colère en seconde manche pour reprocher à Leopold Van Asten et Willem Greve le point pour temps dépassé.

A leur décharge, d'autres sont tombés dans le piège du chrono. Pour rendre l'épreuve plus sélective (18 sans faute sur 32 passages sur le premier parcours), le chef de piste Frédéric Cottier avait haussé les cotes de quelques obstacles, allongeant de fait le temps, d'autant que le terrain en herbe avait fortement marqué.

Dans une version mixte -Lauren Hough et Lucy Davis peuvent prétendre aller aux Jeux-, les Etats-Unis ont prouvé aussi la qualité de leur réservoir.

"On n'a qu'une seule Coupe des nations à domicile et l'attente du public était forte", a souligné Philippe Guerdat, sélectionneur des Français.

M. Guerdat a pu vérifier une nouvelle fois que Simon Delestre, le numéro 1 mondial, et Pénélope Leprévost, tous deux double sans faute, étaient incontournables.

La Suisse du champion olympique Steve Guerdat, le fils de Philippe, et l'Allemagne du +kaiser+ Ludger Beerbaum, grévé de trois fautes sur le prempier parcours, ont terminé ex aequo au pied du podium, avec huit points.

Rome accueillera la prochaine étape de la Coupe des nations, dans deux semaines, sur sable. Le sable qui sera le juge de paix à Rio.

asc/yk